Un bipède de glace et un chat fou! [privé Vivi]
 :: Archives :: RP prioritaires

Invité

Anonymous
Invité
Lun 18 Juil - 21:05
Angelica se baladait tranquille dans la forêt...Enfin tranquille pour elle. Elle allait vite et ses bras étaient croisés,comme à son habitude pourtant,on aurait pu croire qu'elle était furibond et qu'elle venait de se disputer avec quelqu'un. Elle allait près de la maison abandonnée. Une super planque pour elle!
Elle finit par y arriver avec quelques minutes de marche. Elle aimait encore bien cette forêt, c'était un endroit que beaucoup de chats semblaient appréciés. Elle le savait car il ne lui était pas inconnu de voir un chat où deux s'enfuir en la voyant quand elle passait. Normal pour eux,ils étaient sûrement sauvages et devaient avoir peur des humains mais bon... Tant pis... Angelica aimait tant ces petits félins. Elle s'assit contre un mur délabré et ses fesses touchèrent l'herbe encore humide. Magnifique planque gelée surtout! Le mur était glacé aussi!
Même si elle s'y était faite,elle n'aimait pas ce froid! Pourtant... certains auraient été dire qu'elle était tout aussi froide mais bon... Elle était comme ça.
Elle sortit son téléphone et ses écouteurs et écouta tranquille sa musique. Elle faisait ça depuis qu'elle savait qu'il y avait des chats sauvages. Elle ne voulait pas les embêter... or elle ne se gênait pas pour ses voisins...
Elle sourit doucement en écoutant une de ses musiques et en comparant son comportement dans cette forêt et en ville. C'était à voir! N'importe qui aurait été rire aux éclats mais Angelica souriait simplement en émettant un très léger rire.
Elle leva la tête,regardant le ciel,se tapant le genou droit avec sa main de temps en temps pour être dans le rythme de la plus grosse percussion de la batterie de sa musique.

Invité

Anonymous
Invité
Ven 29 Juil - 22:30
Arpentant les sous-bois éclairé par les rayons de soleil, Feuille Virevoltante avançait lentement sur l’herbe grasse du petit chemin dessiner par les nombreux chats ayant eux-aussi arpenter la forêt du territoire. Arrivée en haut d’une légère pente, la femelle au pelage roux bifurquai soudainement vers la droite, voulant changée de direction, sans trop savoir pourquoi elle avait eue envie de changer d’itinéraire. Il est vrai que tomber dans la routine était assez ennuyant et cela, la guerrière détestait.
Humant l’air à l’affut d’une proie, non pas pour la chasser et l’amener fièrement sur la tat de gibier afin de nourrir le clan déjà assez bien fournit en gibier en ces temps si beau, mais pour le déchiqueter. Aimant par dessus tout le sang et le fait d’incorporé ses griffes dans la chair tendre et encore chaude d’un animal tombé malheureusement dans ces pattes, elle n’attendait que cela. Dans sa concentration, elle fut distraite par.. Un bruit. Mais sortant d’un buisson, une simple mésange s’envola bien vite dans le ciel bleu peupler de petit nuage discret caché par le soleil. Impossible de l’attraper désormais.. La guerrière grommela silencieusement, pour en pas réveiller le reste du gibier dans les environs, et s’avança, dans l’espérance de trouver quelque chose de dodu. Plus cela était gros, mieux c’était. Il y avait plus de superficie à déchiqueté disons.. Elle leva le museau, les oreilles dressées sur al tête la guerrière avait sentit le fumet merveilleux d’un gros campagnol.
A pas feutré elle se dirigea vers la provenance de l’odeur alléchante. Arrivée à proximité de la maison de bipède abandonnée, endroit parfait pour ce genre de gibier, il est vrai, elle remarqua une petite queue frémissante apparaitre par delà le muret semi cassé. Elle passa juste à côté d’un morceau de mur tombé un peu plus loin et se concentra sur l’animal. Elle laissa néanmoins ses yeux vagabondé le long de la paroi lisse de la maison.
Des choses assez étranges mais tout à fait inconnues apparurent à ses yeux. Ces choses, elles ressemblaient nettement à ce qu’un bipède portait pour protéger ses pieds trop fragiles du sol. Vraiment débiles ses bipèdes ! A laisser leur biens ici ! Mais la guerrière huma l’air, il n’y avait pas là que le fumet de l’objet mais aussi d’une bipède femelle. Elle releva les yeux et eu un mouvement de recul.
Juste en face de la guerrière se tenait, assise par terre, la main tapotant sur sa jambe et des fils étranges sortant de ses oreilles, une bipède ! Feuille Virevoltante recula encore, se cachant derrière le morceau de mur qu’elle avait évité avant de vouloir attrapé le campagnol dodu. Tant pis pour le déchiquetage, ce serra pour une autre fois ! La guerrière, en manque d’effectifs pour attaquer la pauvre bipède inconsciente, se laissa penser à cette idée de fuite habituel qu’avait un chat sauvage en présence de bipède mais, après réflexion, elle se convint de rester. Inutile de fuir, la bipède ne l’avait pas remarqué.. Elle laissa son regard se diriger vers la bipède et l’observa de son point de cachette. Sa queue fouettait nerveusement l’air, le campagnol, lui, n’avait pas été se cacher et il grignotait encore sa nourriture tranquillement. Et dire qu’elle avait une chance mais que cette fichue bipède était présente ! Elle grommela. Malheureusement cette fois-ci elle fut moins discrète et la bipède leva son regard de sa main tapotant sa jambe dans un rythme régulier aux oreilles de la chatte.
Elle recula, se plaquant au sol, derrière son morceau de mur, espérant ne pas se faire remarquer..

Croc du Lotus

Âge : 76Messages : 2921Date d'inscription : 26/02/2016Clan : VentPhysique de votre personnage : Bicolore blanche et noire, yeux verts d'eauCaractère : Moqueuse, assez stricte, grincheuse, mais très sociale et amicaleCaractéristique particulière : .
Croc du Lotus
Vétéran
Voir le profil de l'utilisateur http://lgdc-renaissance.forumgratuit.co/
Lun 22 Aoû - 12:18
(Je déplace Rp à finir :3)

Invité

Anonymous
Invité
Lun 5 Sep - 13:29
Angelica était prise dans sa musique. Le bon style Punk, il n'y avait que ça de vrai dans la musique pour l'adolescente! Le Punk, le Métal, le Rock. Elle aimait ces trois styles mais son préféré restait la musique Punk! La rebelle se mit même à fredonner l'air avant le changement de musique. Sa musique préférée d'ailleurs! Cela la fit chantonner les paroles et sa tête fit un mouvement d'avant en arrière pour être dans le rythme de la musique.

Angelica regarda sa main qui était limite devenue automatique avec la musique. Elle était bien là, en forêt, la forêt où se trouvait plusieurs chats sauvages. Elle savait pertinemment qu'aucune de ces bêtes ne s'approcherait d'elle à par pour un gros problème chez eux... Et encore!
L'adolescente se satisfaisait alors de savoir qu'elle se trouvait là où les chats passaient. Sa vision étant concentrée sur sa main, elle s'arrêta de chantonner et le reste de sa vue était flou mais elle vit quelque chose bouger près du mur en face d'elle. Elle voulut regarder plus précisément alors elle retira ses écouteurs,la musique fonctionnant toujours et permettant à ceux se mettant à côté d'entendre la musique.

L'adolescente étendit aussi sa jambe droite pour mieux regarder le mur mais une douleur se fit sentir au niveau de sa cuisse. N'importe qui aurait alors relever la jambe d'un coup pour arrêter la cause du mal mais pas Angelica... Elle, elle bougeait une fois qu'elle avait la source du mal en main et elle regarda alors sa cuisse,abandonnant sa recherche du mur. Elle vit une souris, non, pas une souris. Elle ne connaissait pas la race de cette animal mais il était entrain de la mordre car sa queue était bloquée sous la cuisse de l'humaine. Celle-ci tapa sur la tête du rongeur avec sa main et, tandis qu'il était un peu sonné, le prit par la queue et le pendit en l'air.

Pendant que la petite bête remuait dans tout les sens pour se libérer ou atteindre l'adolescente, cette dernière regarda sa cuisse : son collant était un peu déchiqueté et elle saignait. Ce n'était pas grand chose mais un fin filet de sang coulait et son collant était maintenant foutu! Elle allait en racheter un mais ça la faisait bien chier.

Angelica remit son regard sur le rongeur qui commençait déjà à souffler.Un tout petit souffle tellement mignon que plusieurs auraient reposé le rongeur mais pas avec la rebelle qui se mit à jouer un peu avec en la lançant d'une main à l'autre,la rattrapant par la queue à chaque fois. C'était cruel pour la pauvre bête mais c'était ainsi avec l'adolescente, on ne devait guère s'attendre à de la pitié de sa part...
L'humaine finit par ricaner et peu de temps après, le pauvre animal tomba au sol, tête la première.

L'adolescente reprit le rongeur par la queue et le regarda. Il ne bougeait plus,les yeux clos. Etait-il mort? Ou juste sonné? Angelica n'en savait rien mais elle s'en fichait bien. Elle posa le rongeur sur les pattes dans le creux de sa main et se mit à parler comme si l'animal allait entendre et comprendre.

- Voilà, fallait pas être près de moi et me faire ça. Tu n'as que ce que tu mérites sale rongeur...

En prononçant son dernier mot, l'humaine lança la bête contre le mur en face d'elle et avait totalement oublié de regarder ce qui s'y cachait.
Angelica remit un de ses écouteurs,laissant l'autre pendre dans l'air. Elle nettoya ensuite le sang en passant sa main dessus avant de la balayer sur de l'herbe à côté d'elle. Plus de sang,ça ne coulait déjà plus et sa main était lavé par l'humidité de l'herbe. Seul son collant montrait qu'elle avait saigné car il avait légèrement rougit autour de la blessure causée par le rongeur.

Elle releva la tête pour revoir l'état du rongeur et en sourire mais il avait disparu ce qui la troubla. Un chat serait passé et l'aurait pris? pensa l'humaine avant de retirer son écouteur et de laisser son téléphone avec les écouteurs là où elle s'était assise en se levant. Elle avança doucement vers le mur pour regarder derrière.

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: