On sonne à ma porte ? Ft.Angelica
 :: Archives :: Archive Rp's :: Ville

Invité

avatar
Invité
Mar 26 Juil - 18:37
4h22 du matin. Ce fut l'heure que vit Karma Akabane en ouvrant les yeux. Un grognant traversa sa bouche. Il n'était pas habitué à ce levé aussi tôt. Pas de chance pour lui, du jour au lendemain la température avait énormément baisser, lui donnant comme souvenir de la dernière canicule, une maladie. Il avait tout eu, les maux de tête, de ventre, et de muscles. Le nez bouché qui coule, les yeux qui coulent eux aussi. Depuis 3 jours qu'il s'endormait sans le vouloir vers 17h pour se réveiller vers 4 h. Lui qui était habitué à s'endormir à 4h du matin et se réveiller vers 14 h.
Difficilement il se redressa, il était dans son lit . Le blond tourna lentement la tête en plissant les yeux, il y avait un mot sur la table de chevet.
"Bonjour Akabane Karma. Je suis l’infirmière que vous avez appelé hier à cause de votre mal de tête invivable. Je vous ai trouvé au sol dans votre salon. Je vous ai soigné et mis au lit. Je reviendrais demain, en espérant vous avoir aidé."
Ah ça, pour l'avoir aidé elle a bien fait son boulot. Karma ne ressentait plus aucune douleur à son crâne. Le jeune homme se leva difficilement et retomba une fois dans son lit mais réessaya.
Désormais debout, il marcha en titubant, et dans l'escalier se cogna contre le mur à plusieurs reprises ! Maintenant dans sa cuisine il allait déjà un peu mieux, malgré le manque d'équilibre. Un bol de céréales lui suffisait amplement. Il se dirigea vers son salon là où était l'ordinateur. S'installant dans son siège il alluma l'ordinateur. Un sourire moqueur envers lui-même se posa sur ses lèvres. Karma pensé au fait que d'habitude il allait se coucher et non se lever à cette heure !
Le riche commença à manger son petit déjeuner goulument, tout en regardant des vidéos, plus sur le sujet de jeu vidéo d'ailleurs. 1h passa, Karma avait fini son bol, et jouer à un jeu vidéo qui appréciait beaucoup, Undertale. Il mit en pause le jeu et se leva pour se prendre à boire. Au moment où il passa juste devant sa porte d'entrée, celle-ci sonna. Il grognement se fit entendre signer Karma. Il tourna à droite et ouvrit la porte avec une mine de "pas content". Il écarquilla les yeux en voyant que ce n'était qu'une jeune femme assez jolie. Un grand sourire charmant se colla au visage du blond, et il lui dit.

"Bonjour ! Pourquoi une jeune femme telle que vous se balade à une telle heure ? Et surtout, pourquoi sonner à ma porte ?!"

En finissant sa phrase, il se rendit compte qu'il était torse nu avec un pantalon gris. Bah... Il est 5h et demi, c'est normal d'être en pyjama non ?

Invité

avatar
Invité
Mer 27 Juil - 15:18
Angelica se réveilla et,avant quoi que ce soit,sortit son téléphone pour regarder l'heure : 5h00 du matin.
L'adolescente se retira du fauteuil avant de tituber pour remettre son gilet. Elle avait passé une de ces nuits! Une de ses connaissances avait organisé une fête graffiti avec boissons et musiques. Elle avait sauté sur l'occasion et avait peut-être un peu trop bu...
Elle chercha un peu dans sa mémoire : Elle avait quitté sa maison en douce,venue à la fête, sortie avec tout les autres pour taguer des murs de la ville, retourné à la fête pour danser. Durant tout le long,de l'alcool et des bières étaient à disposition et elle se souvenait jusqu'au moment où sa connaissance l'avait allongée sur le divan vers la fin de la fête. C'était déjà ça!Malheureusement,il y avait un énorme trou noir entre le dernier graffiti et le moment où on l'allongeait. Elle avait encore mal à la tête et elle voulu sortir pour rentrer chez elle avant que ses parents ne se réveillent et remarquent son absence.
Elle entendit un café couler. Sûrement le propriètaire de la maison qui était entrain de faire du café. Elle aurait beaucoup aimé rester et discuter avec lui pour l'éclairer sur la fête mais il lui restait 2h avant que sa mère ne se réveille et elle avait du chemin à faire tout en étant encore dans les vaps. Elle quitta la maison en faisant un minimum de bruit.
En marchant, ou plutôt en titubant de gauche à droite, elle se souvint que la fête avait duré jusqu'à, minimum, minuit. Au moins,il n'y avait pas que l'alcool qui lui faisait la gueule de bois et l'énorme manque de fatigue. Elle avait l'habitude de dormir très peu mais elle savait pertinemment qu'à chaque fois qu'elle buvait,elle dormait beaucoup à l'habitude. AU moins,quelque chose avait du la réveiller avant que ses parents ne se réveillent.
Elle avança encore,se souvenant d'autres bribes de la soirée quand une chose l'arrêta net. Elle s'était souvenue que certains avaient encore de la peinture et s'étaient amusé avec. Angelica n'avait pas fait attention à la maison mais maintenant qu'elle s'en rappelait,elle se rappelait qu'il y avait de la peinture partout et elle regarda alors ses mains. Oh purée... pensa-t)elle en voyant qu'elles étaient multicolors. Elle regarda ensuite le reste de son corps et vit que c'était pareil. Angelica était, à ce moment, la première adolescente arc-en-ciel! Si elle rentrait ainsi,ses parents l'engueuleraient méchamment et elle ne pourrait même plus sortir en douce.
Elle alla vers la maison la plus proche et frappa à la porte. Ce fut un jeune homme blond aux yeux rouge qui lui ouvrit.

- Bonjour ! Pourquoi une jeune femme telle que vous se balade à une telle heure ? Et surtout, pourquoi sonner à ma porte ?!

Il avait du sacré toupet selon l'adolescente... surtout qu'il n'était vraiment pas des mieux habillés. Une chose turlupinait Angelica par contre... Pourquoi demander ça quand on voyait bien que sa couleur de peau et d'habits était dans le style rococo? Déjà plusieurs remarques singlantes passèrent dans la tête d'Angel mais elle était trop crevée pour être froide et méchante là. Elle le regarda seulement dans les yeux, le regard à la fois distant et à moitié réveillé.

- J'ai participé à une fête hier et j'aurais besoin d'une bonne douche... Je peux pas le faire chez moi,mes parents me tueraient...

Même si c'était une demande,elle aurait tant voulu forcer le passage et prendre la douche que le gars le veuille ou non. Elle avait juste à espérer qu'il accepte. Une chose était certaine,elle avait déjà le surnom parfait pour lui si'l essayait de sympathiser.

Invité

avatar
Invité
Jeu 28 Juil - 2:54
"J'ai participé à une fête hier et j'aurais besoin d'une bonne douche... Je peux pas le faire chez moi,mes parents me tueraient..."

Karma baissa légèrement la tête puis la releva et plongea ses yeux dans ceux de la jeune fille. Il ne s'en était pas rendu compte au début, sûrement la maladie, qu'elle était couverte de peinture multicolore. Ou du moins, ce n'était peut-être pas la peinture qui l'était mais simplement l'humaine la portant.
Le jeune homme se retint de rire, facilement comme toujours. Il la regarda avec un regard charmant et pétillant comme toujours, même si en étant assez intelligent on peut apercevoir de la froideur dans celui-ci.
Il lui dit d'une voix polie et gaie, mais pareil, on peut y apercevoir de l'ennui.

"Vous pouvez entrer, si vous le voulez. La salle de bain est en haut à droite, deuxième porte à gauche. Les serviettes sont dans les tiroirs, vous chercherez un peu. Il y a du savon et du gel douche. Vous pouvez prendre un bain si vous le voulez, ça ne me dérange pas. Si vous avez quoi que ce sois en problème dites-le."

Il s'étonnait lui-même, ce n'était pas souvent qu'il était aussi sur de lui. C'est comme si tous les jours, comme elle, une personne venait pour lui demander la même chose, et qu'à force il savait quoi dire et comment.
Il se retourna pour aller sur son siège, se poser, et avoir ses précieux pixels. Mais avant d'y être, une question lui traversa l'esprit. D'une voix toujours aussi polie et ennuyée en même temps il dit.

"Hmm. Comment vous appelez-vous ?"

On peut dire que Karma est curieux, mais pas tellement. C'est naturel de vouloir savoir l'identité de la personne qui s'invite chez vous pour prendre sa douche ! Après cela peut faire peur de donner son nom à un inconnu, mais se mettre nu et se laver dans la maison de ce dernier l'est tout autant.
La réponse n'arrivant pas, il se tourna avec ce grand sourire collé à son expression faciale. Il monta ses sourcils pour montrer qu'il voulait sa réponse. Il se redirigea vers elle et compris, dû à son expression, qu'elle hésite. Compréhensible, même s'il n'avait pas spécialement l’impression de faire peur.

Invité

avatar
Invité
Jeu 28 Juil - 18:04
Angelica fut bien contente que le garçon veuille bien la laisser se laver même si lui-même donnait l'impression qu'il avait besoin d'en prendre une. L'adolescente tituba un peu pour réussir à entrer et essaya de reprendre au maximum ses esprits. Bordel,l'effet de l'alcool était encore là et elle arrivait à peine à marcher. Elle avait encore de la chance de réussir à parler et entendre normalement. Elle avança quelque peu avant d'entendre la question du jeune homme.

- Hmm. Comment vous appelez-vous ?

Angelica hésita tout de même à répondre. Pourquoi? Deux raisons : la première était qu'elle avait encore l'alcool au nez et elle n'arrivait pas trop à réfléchir. La deuxième était qu'elle ne le connaissait pas et même s'il avait bien voulu la laisser venir se laver tranquillement chez lui,elle ne faisait pas directement confiance aux gens.Même jamais pratiquement.
Elle finit par souffler avant de regarder la direction où était reparti le garçon. Elle vit qu'il revenait pour avoir sa réponse. Elle soupira avant de se redresser complètement car là,jusqu'à présent,elle était surtout appuyée contre un mur ou un mobilier avec le haut du corps abaissé.

- Je m'appelle Angelica l'albinos. Et en quoi ça te regarde?

L'adolescente sourit très légèrement. Elle était déjà bien contente d'avoir récupérer son caractère habituel. Elle n'aimait pas se retrouver sans ses remarques singlantes et sa froideur. Au moins le garçon ne s'approcherais pas après cette phrase. Elle marcha en tanguant un peu de gauche à droite avant d'arriver aux escaliers où elle voulut monter avant de s'emmeler les pieds du au fait de l'alcool et de son manque d'équilibre temporaire. Elle se sentit tomber en arrière et elle retomba tout en bas et fini sa chute sur les fesses. Sur le coup,elle se laissa complètement tomber sur le sol.
L'adolescente sentait bien que son corps était beaucoup trop faible mais elle devait se relever. ELle essaya avec grande difficultés à se remettre debout mais elle avait vraiment dur. Elle retomba une nouvelle fois en essayant de se relever mais cette fois,elle resta au sol. Bordel non...Je vais quand même pas rester bloquer ici tant que l'effet de l'alcool parte...si? Cette pensée tournait dans sa tête et elle restait là,couchée sur le sol sans se douter que le garçon était à côté.

Invité

avatar
Invité
Jeu 28 Juil - 21:22
La jeune fille se redressa temps bien que mal pour lui répondre.

"Je m'appelle Angelica, l'albinos. Et en quoi ça te regarde ?"

Intérieurement, Karma se crispa. L'albinos ? C'quoi cette insulte ? Parce que j'ai les yeux rouges ? Il n'y fit rien et attendit en souriant qu'elle monte prendre sa foutue douche. La phrase qu'elle avait dit tourner en boucle dans ses oreilles.
C'est de la discrimination ! Elle peut parler avec ses cheveux blancs. Le jeune homme réagissait peu souvent aux insultes ou piques que l'on lui faisait, surement parce qu'elle n'avait aucun sens et qu'elle était mal faites.
Alors qu'elle arrivait presque en haut, son corps bougea bizarrement et sans prévenir la nommé Angelica tomba de l'escalier. Tout se passa vite et Karma eut plus de mal que d'habitude de se retenir de rire, mais il le fit quand même.
Il s'approcha du corps de la fille et attendit qu'elle prouve si elle était toujours consciente. Ce qu'elle fit en essayant de se lever, puis retomba lourdement sur son dos. Un soufflement d'amusement traversa les lèvres de Karma, celui-ci mit directement sa main devant sa bouche pour stopper tout rire. Il dit d'un air malheureux.

"Oh ! Vous vous êtes fait mal ? Dois-je vous aider ou vous allez vous débrouillez toute seule ?"

Il se mit sur sa gauche et lui tendit sa main tout en lui souriant et fermant de moitié ses yeux. De ce qu'il avait vu et compris, elle est allée à une soirée. Elle n'est pas majeur, donc 16/17 ans, comment Karma le sait ? Si elle était majeure sa mère la laisserait faire bon lui semble.
Bref, elle a trop bu à cette soirée, en sachant qu'elle est mineure, s'il en avait envie il pourrait l'envoyer en commissariat, mais n'y fera rien.
Ensuite, elle s'invite chez lui pour lui piquer SON eau et en plus l'insulter et tomber de son escalier. Si elle lui fait encore une pique, peut-être qu'en fait la police ne sera pas très loin...

Invité

avatar
Invité
Jeu 28 Juil - 21:55
- Oh ! Vous vous êtes fait mal ? Dois-je vous aider ou vous allez vous débrouillez toute seule ?

Bon,là,Angelica n'avait pas le choix. Elle devait éviter une autre de ses remarques et accepter son aide mais comment faire? Elle avait l'habitude de rester de glace,sans gentillesse,sans humour,politesse, insociable, rejettant toujours l'aide des autres. Elle avala sa salive et pris la main du garçon pour enfin réussir à se relever grâce à son aide. Elle baissa les épaules,regarda le sol en étant devant le garçon. Il l'avait aidé et n'avait rien dit face à la remarque de l'adolescente.

- Je... Désolée... Tu es gentil avec moi et je te traîte d'albinos... Comment tu t'appelles l'al...euh...

Ouais,elle n'avait vraiment pas l'habitude de rester correcte mais elle essayait au maximum. Elle s'était retenue,et juste à temps,de ne pas dire une autre pique. Elle releva la tête et attendit sa réponse même si sa tête tournait complètement. Elle ne savait pas quoi faire ni dire et, mécaniquement, ses bras se croisèrent. Si elle aurait pu,elle se serait carrément appuyé contre un mur mais elle n'allait rien faire. Elle serra les dents. Purée,qu'est-ce que le temps lui paraissait être long en attendant sa réponse.

- Je...Euh...J'aurais aussi besoin d'aide... Pour monter les escaliers l'al...Si tu veux bien...

Ouais,c'était vraiment pas facile pour elle. Elle savait qu'elle était ainsi,toujours distante et méchante mais elle savait qu'elle pouvait être gentille et chaleureuse mais le problème,ça faisait longtemps qu'elle n'avait pas été ainsi,trop longtemps donc elle y arrivait à peine.
Elle sentit sa tête tourner de plus en plus. Manquait plus que ça! pensa-t-elle en sentant le mal de crâne arriver. Elle défit ses mains et se rattrapa à un mur. Sa tête tournait tellement...

Invité

avatar
Invité
Jeu 28 Juil - 22:34
Angelica lui prit la main à la plus grande surprise de Karma. Il aurait plutôt pensé qu'elle n'aurait pas accepté son aide avec fierté. Le jeune homme referma alors ses doigts sur ceux de la jeune fille et la souleva. Il allait repartir et la laisser réessayer de monter quand elle commença à lui parler.

"Je... Désolée... Tu es gentil avec moi et je te traite d'albinos... Comment tu t'appelles l'al...euh..."

Dommage pour elle, il n'était pas con, et savait qu'elle aller dire le mot interdit. Il n'y fit rien et oublia, elle aller le dire, mais elle s'est retenu, c'est déjà ça. Karma était étonné de voir qu'elle voulait savoir son nom. La raison, il n'en savait rien.
Il se retourna brusquement et ne vit qu'Angelica tourner légèrement, il avait l'impression qu'elle aller contre la gravité. L'homme de 22 ans ouvrit la bouche pour parler, mais sans s'en rendre compte l'autre lui coupa la parole.

"Je...Euh...J'aurais aussi besoin d'aide... Pour monter les escaliers l'al...Si tu veux bien..."

Rah ! Elle avait encore failli le dire, c'était si compliqué que ça de ne pas dire un seul et unique mot ?! Un sourire vrai se colla au visage de Karma. Elle lui avait demandé de l'aide ?
Il s'approcha d'elle lentement, mit sa bouche juste à côté de son oreille et chuchota.

"Moi ? C'est Karma, chère Angelica"

Il lui prit le poignet pour la faire tourner. Le jeune homme se baissa légèrement et l'incita à monter sur son dos. Bah oui, vous voulez qu'il l'aide comment à part la faire monter en la portant ? Il va acheter un ascenseur pour ses beaux yeux !
Il attendait toujours qu'elle veuille bien monter sur lui, mais bien sur, un affreux mal de tête arriva et lui fit perdre l’équilibre. Enfin il croyait, ses yeux lui avaient montré qu'il tournait et tomber au sol, mais il n'avait pas bougé d'un poil.
Karma serra les dents à s'en faire mal pour se retenir de gémir de douleur. Il dit toutes les insultes possibles et inimaginables contre son infirmière. Il se calma, après tout, ce n'est pas vraiment de sa faute... sa tête tourner, si elle ne se dépêcher pas et qu'il ne la mette pas dans sa foutue douche, il va tomber dans les pommes.
Oui, Karma est sensible aux maladies, les apparences peuvent être trompeuses. Le corps réagit très mal à un petit rhume. Et voyait la maladie qu'il s'est pris, tomber dans les pommes est un choix normal, mais une invitée surprise est ici.

Invité

avatar
Invité
Sam 3 Sep - 13:08
Angelica avait vraiment mal à la tête. Elle aimait l'alcool mais là, elle aurait aimé ne pas en prendre une seule goutte de toute la soirée de la veille. Elle avait tellement mal... L'adolescente se voyait déjà se planter en toute beauté en entrant dans la douche. Déjà que cet homme l'irritait car d'un côté, même si le garçon ne l'avait pas dit, elle avait bien vu qu'appeler la police le dérangeait avec l'attitude de la rebelle et de l'autre, c'était son attitude envers Angelica sachant que ses habits étaient... vraiment à laisser désirer. même si on était vraiment tôt,tout de même,il y a des façons de parler selon le style de vêtements!

- Moi ? C'est Karma, chère Angelica

"Chère Angelica..." Tu va voir comment elle est t'as chère Angelica! pensa celle-ci en entendant cette voix. Surtout de la façon qu'il lui avait dit : en le lui chuchotant à l'oreille comme si c'était une star qui vivait inconito dans cette ville! Elle avait dur d'éviter toute remarque cinglante mais là c'était pousser à ce qu'elle refasse sa langue de vipère! Elle avait la phrase toute faite : "Quoi? T'es la star des bouffons pour me dire ton nom ainsi? Tu veux pas qu'on sache que tu t'appelles Karma l'albinos?"
Mais elle allait éviter... Quoi que... Elle en avait marre de lui! Tant pis,elle allait aux risques mais elle allait rester comme elle était!

L'adolescente allait le lui dire lorsque Karma lui pris le poignet pour la faire tourner ce qui eut pour effet de lui donner l'impression qu'un marteau-piqueur était en activité dans sa tête. Il savait pas voir qu'elle était mal bordel?! Déjà que son crâne lui faisait souffrir mais si en plus l'albinos en rajoutait pour qu'elle souffre pleinement! Elle avait mal, tellement mal! Elle ne remarqua pas tout de suite que l'homme avait présenter son dos pour la faire monter.
Elle s'était appuyée contre un mur, marmonnant une injure contre ce fou avant d'enfin remarquer l'aide qu'il proposait. Angelica était assez grande et elle aurait pensée être prise par le bras pour monter... Pas avoir un cheval à moitié à poil qui se croit chevalier servant!

Ce type l'énervait mais il restait gentil et sympa envers la rebelle donc elle marcha jusqu'à lui où elle se laissa limite tomber sur son dos en passant les bras autour de son cou en se prenant les poignets pour tenir. Il n'avait plus qu'à prendre les jambes de l'adolescente avec ses mains s'il voulait.
Une fois en place, Angelica ferma les yeux et soupira à l'oreille de Karma :

- Merci...

Ca devait faire longtemps qu'elle n'avait plus dit ce mot, un tout petit mot qui n'était rien mais elle ne l'avait pas dit depuis plusieurs années... Il fallait croire que le garçon réussissait à faire de l'adolescente exaspérente, une ado polie en sa compagnie... Qui sait? En tout cas,c'était bien parti.

Angelica remarqua tout de même la chaleur du dos de Karma, il était pratiquement bouillant! Le garçon devait être malade. C'était fort, Angelica était langue de vipère et méchant malgré sa gueule de bois et lui, il supportait le tout en étant malade comme un chien.
Peut-être était-ce du à l'alcool mais l'adolescente éprouva à ce moment de la gêne et un sentiment de désolé en elle. Depuis qu'elle était froide, jamais elle n'avait ressenti cela.
On dit souvent que l'alcool fait ressortir notre vraie personne et dans son cas, Angelica avait surtout l'impression de retourner à ses 6 ans... Elle était beaucoup plus gentille et c'était loin d'être elle!

Invité

avatar
Invité
Sam 3 Sep - 16:25
Elle se jeta presque sur lui, et laissa tout son poids pour lui. Vu sa façon de venir sur lui, Karma aurait cru a un poids lourd, mais pas du tout. Elle était très légère, et ne montrer aucun signe de manque de poids. Le jeune homme ne va pas s'en plaindre, il serait mort sur place en montant l'escalier si elle était lourde !Quelques secondes passèrent, et la chaleur du corps d'Angelica alla vers celui de Karma. Il se mordit la lèvre.
Peut-être que le poids ne va pas le tuer mais autre chose... Dû à l'alcool, elle était brulante. Il se releva très lentement pour ne pas brusquer son organisme. La chaleur, qui avait doublé voire tripler, lui monta au cerveau. Même à moitié endormi, la plus jeune n'égorger pas Karma en se tenant les poignées, comme d'autres auraient fait. Il sentit son souffle dans son coup et un murmure s'échapper de ses lèvres.

"Merci..."

Un sourire se posa sur les lèvres du jeune homme. Il se doutait que ce mot était rare dans son langage du son caractère.

"mais de rien..."

Il se leva complètement et attrapa les chevilles de la jeune fille. Karma se mit devant l'escalier et prévint d'une voix tremblante mais un peu arrogante.

"Je te le dis tout de suite. Si je me ramasse par terre ou autres, c'est à cause de toi.
Tu es affreusement lourde !"


Il essayait bien sur de mentir. Mais avec la maladie sur le dos, c'était plus compliqué que d'habitude. Il prit son courage à deux mains et monta une marche. Sa tête lui tournait énormément. Il avait envie de vomir, et de s'arracher les yeux. C'était comme un combat, et pour l'instant il avait vaincu 6 marches. En tout il devait en avoir 16 d'après les souvenirs de Karma.
(histoire qui m'est arrivée !) Eh oui ! Une personne qui vend sa maison fait tout pour qu'on ait envie de l'acheter, et si savoir le nombre de marches que l'escalier a peut aider à la vente, ils le font ! Le jeune homme avait vaincu 12 marches maintenant. Plus il montait plus la douleur empirait. Que ce soit sa tête ou son coup. Malgré le fait qu'Angelica ne l'étranglé pas au début, ce n'est plus pareil. Elle le serrait très fort. À cause de toutes ces douleurs, Karma se dépêcha et arriva rapidement à la dernière marche. C'est bon !
L'escalier avait été vaincu par le héro Karma. (non ce n'est pas Karma qui pense ça ^-^ On a tous le droit à notre délire ! xD) comme il l'avait dit précédemment, il se dirigea vers la droite, passe une première porte, et ouvrit la deuxième.
La jeune fille ne bougée presque plus, était-elle endormit. La salle de bain était un peu une salle de bain de riche. Une grande baignoire au fond de la grande pièce, qui faisait douche aussi. Un évier avec un plan de travail très grand ou été posé des médicaments, son dentifrice, etc...
De l'autre côté de l'évier, il y avait un sèche-linge, et une lave linge, ainsi qu'un panier remplis de vêtements et une chaise. Il se mit devant la chaise, se tourner et fit mine de s’assoir pour poser la jeune fille.
Elle ne dormait pas vraiment, elle somnoler plus en vérité. Que devait-il faire ? La réveiller par la parole, lui balancer de l'eau a la figure ? À cette pensée il sourit. La tête tournante il ne réfléchit pas vraiment. Karma prit un gant, lui mit de l'eau froide dessus, puis déposer doucement le gant sur la joue d'Angelica, il monta le gant jusqu'à son front.
La fièvre était tellement brulante qu'elle passait le gant. L'eau était devenue tiède. Elle devait prendre une douche rapidement là. Il lui tapota gentiment la joue et elle ouvrit les yeux lentement.

Invité

avatar
Invité
Sam 3 Sep - 19:31
- Je te le dis tout de suite. Si je me ramasse par terre ou autres, c'est à cause de toi. Tu es affreusement lourde!

Angelica voulu protester mais, elle n'arriva même pas à lâcher un grognement. Elle se sentait faible... très faible et son mal de tête ne faisait qu'empirer... Elle frotta sa tête sur le dos du garçon et puis, soudainement, elle se sentit partir. Même si Karma était bouillant, cela donnait tout de même une chaleur appréciable pour l'adolescente qui n'avait pas vraiment des habits contre le froid. Doucement, les yeux de la rebelle se fermèrent et elle partit dans un sommeil léger, presque une somnolence mais au moins, elle arrivait encore à bien se tenir mais malheureusement, elle serrait alors fortement la gorge de Karma.

Angelica ne faisait plus attention à ce qui se passait, elle partait de plus en plus dans son sommeil... Elle n'avait pas assez dormi, l'alcool était encore à sa tête et son mal de tête l'épuisait complètement.
Elle partait dans un doux rêve : elle était tranquille, dans la forêt, en compagnie des chats sauvages. L'adolescente était amie avec eux et elle s'amusait et rigolais avec eux. Elle était loin de ses parents, loin de la ville, loin de tout. Elle rigolais tranquillement en compagnie des chats dans la forêt, caressant l'un ou l'autre tandis que les autres se frottaient à elle en ronronnant.
L'adolescente se posa contre un arbre et laissa les chats pouvoir aller sur elle ou passer sous ses jambes qui faisaient comme un pont. Elle adorait les chats, ils étaient tellement doux et gentil... Ils ne faisaient pas de mal comme ça pour rien, pas comme les foutus chiens.

Un chat grimpa sur elle et commença à lui lécher la joue en montant à son front. Elle rigola sous les coups de langue avec la langue rapeuse et froide. C'était chouette, elle vivait bien là avec tous ces chats mais soudainement, le chat s'arrêta de la lécher et se mit à tapoter la joue avec sa patte, la douleur devenant de plus en plus forte, elle rouvrit les yeux et sortit de son rêve...

Elle trouva alors Karma penchée vers elle avec d'un côté un gant humide dans la main et de l'autre la main très proche de sa joue. C'était lui qui l'avait réveillée et elle se trouvait dans la salle de bain qui était assez bien équipée.
Elle regarda le gant... Il était déjà bien coloré et l'adolescente se dit que se ne devait pas être mieux.
Elle le regarda et essaya de se lever avant de retomber sur la chaise.

- Merci pour tout... Tu es vraiment sympa. Par contre, je pourrai pas dire l'état de ton dos mais j'espère que t'aime les arc-en-ciels!

Son mal de tête allait un peu mieux mais sa tête tournait. Elle restait assise en posant sa main colorée sur son front qui venait d'être nettoyée. Elle n'avait pas intérêt à se lever pour l'instant donc elle allait attendre que cela passe même si elle se retrouvait arriver chez elle avec ses parents réveillé.

Invité

avatar
Invité
Lun 5 Sep - 19:59
"Merci pour tout... Tu es vraiment sympa. Par contre, je pourrai pas dire l'état de ton dos mais j'espère que t'aime les arcs-en-ciel]

Karma écarquilla les yeux et se dirigea vers le miroir près de la porte. Son dos était peint des couleurs de l'arc-en-ciel, même si du rose et du blanc s'était incrusté dans la peinture. Une exclamation de surprise sortit de la bouche du jeune, un grognement sonore la suivit.
Il se retourna les sourcils froncés. Ce n'était pas si grave, puisque ce n'est que de la peinture qui partira facilement après une bonne douche. Mais Karma était très rancunier et ne la laissera pas partir comme ça ! Il la regarda sur la chaise en train d'à moitié gémir de douleurs et de flemme. Il s'approcha et lui dit.

"eh bien ? Tu n'étais pas censé prendre une douche ?"

Il savait très bien qu'elle n'avait pas la force de se lever, et il allait utiliser ce point faible. Karma alla vers la baignoire et fit couler l'eau. Il s'assit au bord de la baignoire et attendit.
Un petit rire traversa les lèvres du jeune homme. Il n'aurait jamais dû faire ça, un mal de tête le coupa dans sa satisfaction et lui arrache un cri de douleur. Après la douleur passée en quelque sorte, Karma jeta un coup d’œil à Angelica. Elle avait toujours l'air dans les vapes.
Il courut presque jusqu'au plan de travail, prit un cachet de doliprane et l'avala. Après avoir coupé l'eau pour le bain, Karma se tourna vers la jeune fille.
Il fit un petit sourire et s'approcha. Il se pencha vers elle de côté, glissa une main sous ses genoux et l'autre sous son cou. Il la souleva, encore moins lourde que sur le dos ! Son visage avait l'air si paisible, du moins par moments, vu la douleur qu'elle devait endurer juste mentalement. L'alcool l'avait vraiment mis à plas. Le jeune homme se dirigea lentement vers la baignoire, puis se pencha légèrement.
Il hésitait fortement entre la mettre doucement dans l'eau ou la jeter. Il réfléchit longuement puis un sourire qui en disait long se colla à ses lèvres. Il se pencha de nouveaux et la balança comme un sac dans l'eau. Karma entendit un cri de surprise et il répondit.

"Petite vengeance personnelle ! Bon bain !"

Évidemment, il dit cela un grand sourire charmeur sur le visage. Il quitta rapidement la pièce pour ne pas se frotter à la langue de vipère.[/color]

Invité

avatar
Invité
Mar 6 Sep - 13:39
Angelica trouvait qu'elle allait mieux... Enfin... Ce n'était qu'une impression car la pauvre adolescente repartait dans un état de somnolence. L'alcool l'avait rendue complètement morte énergiquement et elle partait déjà ailleurs... Elle se rendormait presque et c'était encore un état où elle rêve mais qu'elle est encore à moitié consciente. Comme si elle était sous anesthésie mais là, c'était simplement du à l'alcool et au manque de sommeil de la rebelle.

Cette dernière refaisait un chouette rêve mais ce n'était pas avec des chats cette fois-ci... Et ce n'était pas vraiment un rêve mais plutôt un souvenir de la soirée de la veille. Elle dansait parmi tout les autres, laissant son corps s'épuiser en bougeant au rythme de la musique lorsqu'un jeune homme approchant la trentaine la bouscula. Bien entendu, elle se retourna et cria mais elle cria surtout du fait que la musique était à fond.

- Crétin! Tu sais pas regarder où tu regardes?!

- Désolé! J't'offre un verre en retour!

- Tu penses sérieusement que tu vas m'avoir comme ça?!

Même si l'adolescente semblait refuser de part ses paroles,elle suivit l'homme jusqu'au bar du salon où il rempli deux verres d'alcool. Angelica le regarda faire, les avant-bras appuyé sur le comptoir. Elle le vit faire un cocktail avec différents alcools : whisky, gin , vin et une note de jus d'orange.
Tout du moins, la rebelle le vit verser quelques chose en plus dans les verres. Un petit sachet qui ressemblait à du sucre où il versa un sachet par verre.

L'homme lui tendit en lui disant avec un sourire que c'était un cocktail de sa création et que tout le monde adorait. Ni plus ni moins, Angelica prit le verre et lança le défi de le boire cul sec.
L'adolescente était déjà loin d'être sobre mais elle était encore libre de ses esprits et mouvements même si elle disait parfois des trucs complètement débiles comme à cet instant.

L'inconnu accepta tout de même le défi et les deux personnes burent leur verre d'une traite, l'adolescente finissant son verre d'une demi-seconde d'avance...

- J'ai gagné. Tchao nullos...

Ces mots furent les derniers qu'elle arriva à dire avant de voir son ami, l'organisateur de la fête, venir près du gars avant de l'engueuler et de la frapper violemment.
Angelica ne comprenait rien et sa tête commença à tourner et elle perdit peu à peu sa vision ce qui lui fit déclencher un battement de cils incessant. L'adolescente lâcha son verre, s'appuya contre le comptoir et fini par tomber au sol...

Et ce fut ainsi que l'adolescente se réveilla en criant de surprise en atterrissant dans l'eau de la baignoire chez Karma. Elle bouillona et fut enragée, elle se leva d'un bond et poursuivit le jeune homme qui ferma la porte de la salle de bain en la quittant.
Point positif de cette blague : Angelica était tout à fait sobre maintenant.
C'était connu, plonger d'un coup quelqu'un de saoul dans l'eau lui faisait redevenir normal.

La rebelle grinça des dents, elle n'avait aucune chance face à lui mais elle allait se venger. C'est en y réfléchissant qu'elle remarqua qu'une bonbonne de peinture se trouvait sous la chaise où Angelica s'était assise. Elle s'avança jusqu'au meuble où elle prit la bonbonne en main. Moitié vide, c'était déjà ça et en plus, l'adolescente l'avait oublié mais c'était sa bonbonne de peinture bleu nuit qu'elle avait prise pour la fête. Une idée sournoise la traversa et elle secoua la bonbonne en ricanant avec un sourire malicieux.

La peinture prête, elle visa l'un des murs et aspergea en faisant un magnifique motif. Elle continua ainsi en faisant les quatre murs et jusqu'à ce que sa bonbonne soit vide.
Angelica eut assez de peinture pour faire cinq tags. Le premier se trouvait au mur de droite en entrant, et on pouvait voir un coeur saignant avec une flèche le transperçant.
Le deuxième était sur le mur d'en face, un crâne étant le dessin. Le troisième se trouvait sur le mur de la porte,celle-ci ayant un morceau du tag dessus et il représentait une "dédicace" de la rebelle. On pouvait lire quelques mots " A L'albinos! Angel "
Bien sûr,l'acronyme de l'adolescente était tagué comme une signature,le "L" était bien sûr déformé pour "souligner" le nom.
Le troisième tag était sur le dernier mur et montrait un portrait de Karma,volontairement mal fait et le faisant passer pour un abruti.
Le dernier tag était au sol mais il devait être le mieux fait si ce n'était le manque de peinture qui fit qu'un morceau avait beaucoup de bavure mais c'était un autoportrait de l'adolescente,montrant sa tête et ses épaules,tirant la langue et avec des cornes de diable sur la tête. La partie ratée avec le manque de peinture étant l'épaule gauche.

Au final,la peinture sur elle était à moitié partie avec le plongeon dans le bain alors elle alla juste à l'évier,trempant un essuie qu'elle passa ensuite sur elle en retirant les couleurs qui la rendait nunuche selon elle.
L'adolescente se recoiffa un peu après avec l'aide de ses ongles avant d'avoir son mal de tête qui revenait... Au moins elle n'avait qu'à partir maintenant.

La rebelle posa la bonbonne vide dans l'évier à moitié rempli d'eau et quitta la salle de bain pour redescendre de l'étage et revoir Karma qui se trouvait en bas des escaliers. Angelica ne dit rien,un simple sourire de satisfaction mêlé d'un petit rire sournois émanait d'elle en le voyant. Elle avait passé du temps à taguer mais le jeune homme n'était pas venu. Peut-être avait-il pensé que l'adolescente se lavait ou qu'il n'osait pas l'affronter quand elle était en pétard...

Invité

avatar
Invité
Mar 6 Sep - 20:00
Karma était descendus avec un sourire frimeur. Il était assez content d'avoir soutiré un petit cri de la demoiselle. Elle allait se venger, c'était sur à 99,99% d'après Karma. Le jeune était désormais au rez-de-chaussée dans sa cuisine. Il avait faim, oui, il aime manger.
Sa main ouvrit le frigo et prit du bacon qu'il fit grillé avec des œufs brouillés. Le riche prit son assiette et s'arrêta d'un coup. Il serra les dents en ouvrant la bouche et prit une grande respiration par celle-ci.

"Aaaaw, Angelica... Devrais-je lui faire à bouffer ?"

Un râle passa les dents du jeune homme. Karma ne connaissait pas assez la jeune fille pour savoir ses goûts, ou même si elle a faim en ce moment... Il se redirigea vers son bureau pour y déposer son assiette. Il tourna sur lui-même et alla dans la cuisine.
Trouver à manger, quelque chose que tout le monde aime... Un... Chocolat chaud avec un croissant ? Le jeune homme roula ses yeux en signe de flemme. Il ouvrit un placard, prit un sachet et y retira un croissant. Il le déposa sur la table de la salle à manger/salon et se rassit devant son bureau. Mit son casque et commença à manger devant, comme toujours des vidéos.
40 minutes passèrent et Karma regarda le reflet du miroir à côté de lui. Il vit une forme le regarder et il sursauta. Le jeune homme se calma et retira doucement son casque. Il se retourna vers la jeune fille avec un regard noir comme s'il imitait Satan.
Karma se leva et se dirigea vers Angelica avec le même regard. Il lui prit la main et la tira jusqu'à la chaise devant le croissant. Il mis assise et lui montra le croissant du regard.

"Mange si t'as faim, ne t'oblige surtout pas..."

Il remarqua que depuis le début elle souriait en mode idiote. Ahaha... Qu'avait-elle fait pour se venger ? Karma fronça directement les sourcils et lui lâcha la main. Elle le regardait bien dans les yeux, toujours se sourire maudit coller à ses lèvres.
Les dents du jeune homme grincèrent, ce n'était rien de bon ce sourire. Le riche lui lança des éclairs par les yeux, même si théoriquement c'était impossible...

"Qu'est-ce t'as foutu ?!"

Le jeune homme prit sa respiration pour se calmer. Il se dirigea vers l'escalier. Son état allait beaucoup mieux, même s'il était toujours en sueur, rouge et avec de la fièvre, plus aucune douleur, enfin... À peu près.
Il monta les escaliers et arriva devant la porte de la salle de bain. Karma posa délicatement sa main sur la poignée de la porte. Il la frotta puis ouvrit ou fermant presque les yeux. La porte désormais ouverte, le riche ouvrit plus les yeux pour voir ce qui l'entourait.
Ses yeux s'écarquillèrent d'un seul coup. Il vit les 3 murs devant lui ainsi que le sol, teinté d'une couleur bleue nuit. En premier il vit une tête de mort au-dessus de la baignoire. Puis à sa droite un cœur transpercée d'une flèche. À sa gauche...
Une tête très mal dessinée représentant un homme blond aux yeux rouges... Hmmm, génial merci. Au sol était taguée la tête de la fille, très bien faite malgré le manque de peinture. Il identifia la pièce et sourit. Sa salle de bain avait besoin d'être décoré de toute façon.
C'était comme un cadeau en fait ! Karma se tourna pour le dire à Angelica, mais il vit un message de la même couleur. "A L'albinos! Angel ".
Le jeune homme fronça les sourcils et grogna. Aw. Angelica. Karma sortit en vitesse de la salle de bain, et descendit en trombe de là l’escalier. Il se dirigea directement vers l'adolescente.

"Merci pour le cadeau ! Ça me touche vraiment... Je pense effaçaient ma tête ainsi que ton sublime message, mais je garderais les 3 autres pour décorer ma salle de bain. Elle avait besoin d'être décoré de toute façon !"

Il se mit assis à côté d'Angelica, en attendant la réponse de celle-ci.

Invité

avatar
Invité
Jeu 8 Sep - 21:53
ATTENTION,CE MESSAGE CONTIENT UN SUJET TRES DUR ET DELICAT. CE GENRE DE CHOSES PEUVENT ARRIVER A N'IMPORTE QUI ET MALHEUREUSEMENT,LA PERSONNE EN EST MARQUEE DONC SI VOUS ETES SENSIBLE OU ATTEINT D'UN CAS TRAUMATISANT,JE VOUS PRIERAI DE NE PAS LIRE CE MESSAGE. VOUS ETES PREVENU.


Angelica passa devant Karma mais le jeune homme s'approcha d'elle et la tira en la prenant par la main pour conduire l'adolescente à une chaise près d'une table où se trouvait un croissant. L'odeur de la pâtisserie arriva tout de suite au nez de la rebelle qui eut le droit d'avoir un ventre se mettre à chanter. Elle rougit un peu en s'asseyant et pria pour que le jeune homme n'aie pas entendu.

- Mange si t'as faim, ne t'oblige surtout pas...

Non,c'était bon,il n'avait rien entendu. Angelica souffla intérieurement et garda son sourire pour sa vengeance de cette dernière. Karma était mignon, il avait prévu de quoi à manger à l'adolescente mais s'il savait ce qu'elle avait fait... Elle le regarda droit dans les yeux,toujours ce sourire grandissant. Et soudainement,elle put voir un changement d'état chez le garçon. Celui-ci semblait avoir une colère en lui, craignant le pire pour ce qu'avait pu faire l'adolescente. L'homme se mis alors à la foudroyer du regard avant de courir vers sa salle de bain. Mais avant il dit 5 mots :

- Qu'est-ce t'as foutu ?!

Ces cinq mots résonnèrent dans la tête de la rebelle avec délectation tandis qu'elle se mit à grignoter son croissant. Elle aurait adoré connaître sa tête mais maintenant,elle allait partir pour éviter les ennuis. Elle mit le croissant en bouche et se leva pour aller vers la porte d'entrée mais elle reçu un message. L'adolescente pris son téléphone en avalant une bouchée du croissant et se mit à le lire.
Brutalement,la main sur la clinche de la porte, Angelica ouvrit la bouche,laissant le croissant tomber et son téléphone glissa de sa main pour tomber au sol. L'adolescente lâcha la clinche de la porte et manqua de s'écrouler au sol mais elle se rattrapa sur une petite commode.

La jeune fille retourna s'asseoir sur la chaise où Karma l'avait laissé. Elle s'affala dessus avant de se mettre normalement et se balancer d'avant en arrière avec de grand yeux. Toute la soirée lui revint d'un coup à partir du moment avec l'inconnu qui lui avait offert un cocktail. Ce message... Ce foutu message la rendait malade!

Guillaume


C'est quand t'as fête?
On sort à 22h30 pour les tags
Merci le punk. :)
Arrête avec ce surnom Angel ><


Aujourd'hui
_______________________________________________________________________________________


Salut. T'es partie quand? Tu pouvais rester
avec la veille. Je suis encore désolé... Je
sais vraiment pas d'où il sortait ce type et
j'aurais du être plus prudent... Si tu veux
me parler de cette tentative de viol,reviens
chez moi,je t'hébergerai et j'expliquerai
tout à tes parents,ils n'auront pas le choix si
tu veux rester un peu chez moi.


Après sa chute au sol, Angelica n'avait pas perdu connaissance ou autre mais elle ne pouvait plus bouger mais elle voyait la scène : Son ami,Guillaume se faire maîtriser par l'homme d'une trentaine d'année qui s'approcha ensuite de l'adolescente pour la prendre et l'emmener dans nue pièce avec seulement eux deux. L'homme retira son haut et parla en retirant le sang près de ses lèvres.

- Je ne m'attendais pas à ça,ton ami est plus fort et plus protecteur que ce que je ne pensais... Mais t'en fait pas ma jolie... Je vais m'occuper de toi!

Ce salopard continua en défaisant sa ceinture et en s'approchant d'Angelica pour lui défaire les habits. Il y alla violemment, déchirant presque les habits de la pauvre adolescente qui ne put que pleurer face à son incapacité à bouger. Elle se retrouva très vite en soutien-gorge et en culotte et l'homme abaissa alors son pantalon et se prépara à retirer les bouts de tissu de la fille quand Guillaume rentra,une batte de baseball en main, et donna un violent coup au crâne du type qui s'écroula au sol en saignant au crâne. Il n'était pas mort mais il devait avoir une hémorragie.

Guillaume remit ses habits à l'adolescente et la pris dans les bras. L'un tenant les épaule,l'autre étant sous les jambes. il quitta la pièce et ramena Angelica à la salle où la fête battait son plein.

- Excuse-moi Angel,je sais pas d'où viens ce connard mais t'es plus en danger... Reste ici autant que tu le veux,je t'assure qu'il serra sous barreaux. Maintenant repose-toi ma pauvre...

A la fin de sa phrase, l'ami d'Angelica aux allures Punk entra dans le salon,là où tout le monde dansait. Il alla jusqu'au son fauteuil où il fit partir tout les occupants du meuble et il y coucha l'adolescente avant d'expliquer que quiconque touchait à la rebelle se retrouverait tabassé par tout les autres. Certes ainsi ce n'était rien mais Guillaume avait plusieurs très bons amis à la fête qui collectionnaient les dents des personnes qu'ils mettaient au sol et qui répondaient toujours présent quand le punk demandait de l'aide et ça,les invités le savaient bien.

Angelica était en état de torpeur avec ce souvenir dans sa tête et elle quitta enfin ses esprit en sentant la main de Karma sur son épaule. Elle sursauta et regarda le garçon qui avait une inquiétude sur son visage. Depuis combien de temps était-il là?

- Ca va?

- Je... J'ai... J'ai failli être violée...

L'adolescente avait dit sa phrase en étant à peine audible mais ce dut être assez fort pour que le jeune homme l'entende car elle vit ses oreilles tressaillir et son visage changer du tout au tout. De son côté,la rebelle se leva et se plaqua contre un mur dans un coin en croisant les bras.

Étoile de l'Aube

Âge : 14Messages : 350Date d'inscription : 18/07/2016Clan : clan de la rivièrePhysique de votre personnage : tigré gris aux yeux bleus très prononcésCaractère : calme en général, aime être entouréeCaractéristique particulière : Très bonne chasseuse
avatar
Modérateur
Voir le profil de l'utilisateur http://animaltatoo.forumactif.org/
Mer 11 Jan - 18:41
J'archive
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: