Quelqu'un pour partager ses ennuis (ft Nuage vert)
 :: Le Jeu :: Clan de l'Ombre :: Les Territoires :: Ruisseau

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Nuage Vert

Messages : 80Date d'inscription : 04/09/2018Clan : OmbrePhysique de votre personnage : Nuage Vert n'est pas bien grande, frêle mais rapide et agile. Elle est principalement tigrée de pelage, avec le poitrail et les babines blancs. Ses yeux sont verts foncés, mais s'éclaircissent à la lumière du jour. Caractère : De caractère, la petite est très maladroite, et possède une mauvaise étoile, puisqu'elle est régulièrement malchanceuse. Plutôt timide, elle a tendance à rester dans son petit monde, ayant encore l'imagination et l'envie de découvrir d'un chaton. Elle ne possède absolument pas le sens de l'orientation, et a tendance à se perdre assez facilement dans les bois.
Nuage Vert
Nouveau guerrier
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 9 Sep - 21:36
Je soufflais de satisfaction en regardant ce paysage familier. Après un instant de réflexion, Nuage Épineux termina par me dire :

- ...Non pas encore, mais en effet le danger c'est ma vie en quelque sorte, je joue avec la mort pour me sentir vivant car les choses quotidienne m'ennuie et ne me font rien…

Je resta pensive face à ses mots, perdue dans mes idées, ailleurs, tel était ce que j'étais : une machine rêveuse ambulante. Je continua à marcher, l'air heureuse, mais je m'interrogeais beaucoup. J'étais surtout inquiète, pour ce personnage. Sa vie devait se résumer à une mise en danger constante, et je me disais, qu'un jour, cela pouvait mal se terminer pour lui.

Mais je préférais ne pas y penser, après tout, maintenant, j'étais là. S'il se passait quoi que ce soit, on serait deux pour faire face à la situation. Car à deux, c'est deux fois plus de problèmes, mais c'est aussi deux fois plus de résolutions. Je continua donc à avancer, toute guillerette, jusqu'à l'entrée de la tanière du guérisseur, quand il me lança :

- Hé bien c'était un plaisir Nuage Vert on remet ça quand tu veux !

C'était donc le moment de se dire au revoir. Je n'aimais pas ces moments. Mais... Nous vivions dans le même campement, on allait se revoir très vite, me réconfortais-je. Soudain, je le vis partir, je ne pu m'empêcher de m'exclamer, lorsqu'il était de dos :

- AU REVOIR NUAGE ÉPINEUX ! Merci pour tout ! Et je l'espère, à bientôt.

Je jeta alors un dernier coup d'oeil derrière moi, puis m'engouffra dans la tanière.

(The end of the end !)
Page 2 sur 2Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: