I will always be with you {feat.Miellou}
 :: Le Jeu :: Clan de la Rivière :: Les Territoires :: Rochers du Soleil

Pensée Noire

Âge : 16Messages : 330Date d'inscription : 28/08/2016Clan : RivièrePhysique de votre personnage : Elle est noire au poil angora et aborde des yeux vertsCaractère : Renfermée, assosiables, quand elle aime les gens c'est jusqu'au bout.Caractéristique particulière : Bisexuelle
Pensée Noire
Guerrier habitué
Lun 11 Fév - 17:30
Pourquoi se sent-on seul même accompagné ?

Maintenant on ne peut compter que sur soi-même. Plus l'ombre d'un chat n'errait dans le clan et la population commençait à me manquer. Jamais je n'aurait cru une telle chose de ma part un jour. Même mon putain de frère abruti et dérangé me manquait. On doit faire avec si l'on veut survivre.
Si la mort n'a pas de prix, la vie n'a aucune valeur.
Et dire que quelques lunes avant, j'aurai tout prié pour que tout le monde disparaisse. Ils ont fait disparaître la seule personne pour qui je ressentais un quelquonque amour et ça je ne me le pardonnerais jamais. Je n'ai pas été là pour les empêcher de la tuer. Cette femelle en qui j'avais placé tous mes espoirs de survie, tous mes sentiments, je lui avait donné tout ce que j'avais et ils l'ont tué. Avec un sang-froid intolérable.
Ils l'ont tué simplement par homophobie et ça ils l'avaient payé de leur vie ensuite. Et moi de mon clan.
Je lui devait bien ça.
Mais j'avançais toujours déterminée à mourir un peut plus loin de mon point de départ. Toujours plus loin aux yeux des autres qui ne compteraient plus pour ma personne. Je songe trop, je pleure trop, je marche trop, je tue trop, je parle trop.
Je vis trop.
Ôter la vie devrait être quelque chose d'interdit, ce n'est pas humain.
Bon, nous nous entretuiions bien entre clans mais il y avait des raisons quelquonque. Mais tuer par peur de l'inconnu n'est pas une raison.
Elle avait payé l'amour, de sa vie.
Je monte la colline de roche et m'arrête au sommet pour regarder encore un peut cette clairière dominée, vue sous les étoiles. Je ne me rappellait plus à quel point c'était magique. Il faut que j'arrête de penser à elle, ça devait faire bien 23 lunes qu'elle avait été assassinée.
Le deuilavait été compliqué mais il avait été fait. Les souvenirs devraient être quelque chose de banni, c'est fait pour torturer la conscience et éveiller des instincts.
Je ferme les yeux.
Forts.
Pour ne plus avoir à voir cette vie. Les gens. Je ne veux pas être faible, ce n'est pas moi ça.
Je serre les dents, fort. Je ne veux plus avoir à tuer ces gens, pour rien.
J'ai vraiment la haine.
Je reste comme ça longtemps, puis je me résigne à m'asseoir, les yeux fermés, le visage détendu.
Et là, je respire. Je respire l'air de cette terre qui m'a tant donné, l'air que d'autres chats ont respiré avant moi et avant tous les autres, l'air qui nous fait vivre, qui nous tue.
Un larme coule le long de ma joue.

Lune de Miel

Âge : 18Messages : 822Date d'inscription : 13/06/2016Clan : Clan de la RivièrePhysique de votre personnage : Lune de Miel a un pelage orange clair tacheté d'orange foncé, elle a des pattes blanches, des yeux vert olive. Elle est grande pour son âge, mais elle le vit très bien. Nuage de Miel possède aussi de longues pattes, mais ses crocs et ses griffes sont plus petits. Elle ne porte aucune cicatrices car elle n'aime pas vraiment se battre.Caractère : Lune de Miel est très gentille mais elle s'énerve assez vite,ne parait pas toujours sympathique au premier regard mais est une très bonne amie quand on la connait mieux. Lune de Miel peut se montrer aussi très bavarde, pleine de joie, elle est aussi très généreuse avec ses amis et sa famille mais peut aussi se montrer d'une méchanceté absolument horrible avec ceux qu'elle n'apprécie pas et qui ne veulent pas apprendre à la connaitre, elle peut se montrer égoïste, hautaine et blessante, bien sur avec ceux qui ne l'apprécie pas et réciproquement. Elle est très têtue, si elle a une idée en tête on peut difficilement la lui enlever, il y a des moments ou elle peut paraitre mystérieuse.Caractéristique particulière : Fait souvent des crises de jalousie, ce qui lui provoque un grand vide et elle "tombe dans les pommes"ce qui lui arrive assez souvent…( Elle est jalouse très rapidement…) Mais reste quand même très attachante ( normalement ! )
Lune de Miel
Guerrier experimenté
Mar 12 Fév - 19:27
Je rêvais d'un monde nouveau, d'un monde pacifique et d'un monde heureux.

Les feuilles des arbres bruissaient doucement avec le vent provenant du Nord du territoire et un magnifique soleil d'hiver réchauffait partiellement ma fourrure car les quelques rayons qui parvenaient jusqu'à moi ne me faisait pas grand chose, à mon plus grand désespoir.
Cependant il y avait ce jour là un très beau ciel bleu avec aucun nuage pouvant perturber cette tranquillité olympique.
À mon plus grand bonheur l'eau qui s'écoulant dans la rivière était claire et limpide, je m'approchai de la rive et étanchai ma soif en revanche elle me glaça l'œsophage étant donné qu'elle était froide, très froide.
Mon ventre me rappela que je n'avait rien avaler de très consistant depuis au moins six bonnes heures, je décidai de chasser.
En ce moment le gibier abondait et nous avions un large choix.
Je fus vite mise sur la piste d'un délicieux campagnol, je le traquai depuis déjà deux bonnes minutes me remémorant avec difficultés les conseils avisés de mon mentor, l'ex chef du clan de la Rivière cependant, mon instinct me guidait toujours et malgré mes quelques oublis de ma formation chasser était toujours une de mes activités favorite.
Il n'y avait rien de mieux, à part se prélasser au soleil d'été bien évidemment.
Soudain, un bruit parvint à mes oreilles et grâce à mon ouïe développée je pus identifier la provenance, je me rapprochai silencieusement et bondit d'un geste ample et majestueux sur ma proie.
Mon attente fut fructueuse et grâce à mon agilité et à ma précision j'attrapais sans mal mon campagnol.
Pour rien au monde je me priverai d'un bon repas mais, au même instant ma conscience me rappela à l'ordre.
"Tu ne devrais plutôt ramener cette proie au camp pour les anciens et les reines qui mettront bas dans peu de temps ?" Cependant je n'en fit rien, après tout, il y avait deux patrouilles de chasse qui étaient parties un peu plus tôt et je savais qu'en ce moment la forte regorgeait de gibier alors non, je pensais à moi pour une fois.
Je me mis en quête d'un endroit paisible pour manger en paix mon appétissant repas.
Quelques minutes plus tard, après avoir englouti mon campagnol je me fis une rapide toilette. Cela faisait du bien de reprendre un peu de temps pour soi car après toutes les guerres et tous les problèmes j'étais totalement épuisée.
J'avais besoin de me ressourcer. Je rentrai enfin au camp et allait pouvoir retrouver mon petit nid douillet pour faire une bonne sieste bien méritée !
Allongée sur la mousse de ma litière, je sombrai petit à petit dans le monde des rêves... mais, ce repos fut de courte durée car un cri perçant me réveilla en sursaut…


J'ouvris les yeux d'un coup, je sortis d'un rêve merveilleux et avait encore du mal à me reconnecter à la réalité néanmoins je vit l'objet de mon réveil et comprit que par malheur en rentrant dans la tanière, un jeune guerrier venait de se prendre une branche en plein dans la tête. Quel empoté pensais-je en mon fort intérieur. Mais, mon esprit de solidarité me poussa vers lui.

- Tout va bien ? l'interrogeais-je.

Il me répondit par un signe de tête et alla directement s'allonger. J'espérai pouvoir me rendormir quand un appel résonna dans la clairière du camp. Que voulait notre chef ?Les différentes patrouilles de chasses et de ronde étaient déjà faites et les différents postes pour les travaux de rénovation du camp étaient déjà distribués, et puis, ce n'était pas le moment des baptêmes alors que se passait-il, encore. Intriguée je me dirigeai vers la sortie et pris place au coté de mes camardes.

J'écoutai d'une oreille attentive ce que notre chef disait. Je fus déçue... il ne s'agissait que d'une annonce peu importante, ce n'est en aucun pour critiquer mais en ces temps-ci rien n'allait correctement, tout partait de travers. De toute manières j'étais réveillée et je n'allais pas me rendormir, sachant que je ne participais à aucune des patrouilles de la journée (pour l'instant) et que par je ne sais quel miracle on ne m'avait attribué aucune corvée j'allais en profiter pour me promener.

À chaque pas que je faisais, mes muscles me faisaient souffrir, cela faisait bien longtemps que je n'avais pas fait d'exercice, en même temps, au de vu notre situation catastrophique mon esprit n'était pas à entretenir ma forme. Après avoir subit nombreuses batailles inter-clans mon organisme ne supportait pas d'avoir était sollicité avec autant de...

Soudain, en une effluve parvint à mon museau m'indiquant la présence d'un autre chat. Je reconnus sans peine l'odeur de Pensée Noire, ma meilleure amie. Que faisait-elle ici ? D'ailleurs, sans le savoir mes pas m'avaient menés aux Rochers du Soleil, pourquoi ici aucune idée mais sans m'attarder davantage sur la question je remarquais une lampe glissant le long de la joie de la jolie chatte.

Un tas de questions vinrent alors à mon esprit. Tout d'abord, Pourquoi ? et puis après Que lui arrive-t-il ? qu'est-ce qui ne va pas ? Lui a-t-on fait du mal ? etc... Je me précipitais alors vers elle et avec ma maladresse légendaire je ratai mon arrivée et m'écroula de tout mon long sur elle. Je me relavais bien vite, m'excusais rapidement et la regardais.

D'un doux miaulement, je lui demandais enfin ce qui n'allait pas et si elle avait besoin d'en parler j'étais là pour elle. Je serai toujours là pour ma meilleure amie, celle avec qui j'ai fait les quatre cents coups, celle avec qui j'ai partagé d'innombrables moments de joies et de folies, mais aussi avec elle où j'ai partagé les plus grandes peines, les plus grandes déception. En résumé, c'est avec elle, Pensée Noire que j'ai tout partagé.

Pensée Noire

Âge : 16Messages : 330Date d'inscription : 28/08/2016Clan : RivièrePhysique de votre personnage : Elle est noire au poil angora et aborde des yeux vertsCaractère : Renfermée, assosiables, quand elle aime les gens c'est jusqu'au bout.Caractéristique particulière : Bisexuelle
Pensée Noire
Guerrier habitué
Mar 12 Fév - 20:03
(Tu me mets minable, je te hais Razz )


J'avais l'impression de sortir d'ailleurs, de sortir d'un rêve. Ou d'un cauchemar qui sait ? Et puis en vrai, j'en avais rien à foutre. Au fond, j'avais trop changé pour rester naïve et droite.
Fallait bien briser des codes pour grandir.
Tu sais faire que ça briser les codes...
C'est vrai. Mais il faut bien des personnes turbulentes pour faire avancer les choses.
Je lève les yeux sans pour autant bouger la tête. Les étoiles, je pourrais jamais les compter d'ici mais je trouvais ça exceptionnel qu'il y en aie autant.
Elle te manque
La pitié, ta gueule. Je t'en prie...
Je referme les yeux aussi fort que je pouvais. L'avenir ne me permettait pas de voir plus loin et le passé ne valait pas la peine que je regarde en arrière. Plus maintenant.
Un lapin était occupé à sautiller de ça et là. Trop occupé pour m'avoir vue et j'avais le peut de vent en pleine figure. Je gardais les yeux rivés sur lui, sans convictions, sans faim. Il pouvait bien me voir, je ne comptais pas bouger de mon socle.
Tu venais souvent là avec elle non ?
Tu m'emmerde.

Le noir. Pas une image dans ma tête. Aussi vide que le coeur de certaines personnes.
Mes oreilles frémirent aux bruissement des fougères. J'avais peut-être l'ouïe endommagée, mais je n'étais pas sourde. Je parvins à humer une fine odeur sucrée. Douce mais un peut trop bruyante.
Elle sent toujours aussi bon mais elle ne sait toujours pas être silencieuse. Je l'affectionnais beaucoup.
Bah tiens
Je savais qu'elle allait me rejoindre donc je ne fis pas un mouvement. Je ne m'attendais sûrement pas à ce qu'elle me tombe dessus comme un vulgaire tas de feuilles mortes.
Pourtant, je ne lui en voulais pas. Je lui souris même, pour lui montre que j'étais contente qu'elle soit là.
Elle me regarda longuement, comme si elle ne m'avait pas vue depuis des lustres. Je commençais à me sentir gênée.
Ça te gêne qu'elle te regarde ?
Peut-être. Je sais pas...
Elle me demanda si quelque chose me préoccupait, si je voulais en parler, si elle pouvait m'aider ou faire quelque chose. Je secoue la tête de façon négative, en gardant les yeux dans le vide.
Personne peut t'aider
Non, personne.
Je reporte enfin mon attention sur elle. Elle avait toujours de beaux yeux et une carrure élancée. Par contre, elle n'avait pas grandi, je la dépassait d'une bonne tête.
Je me lève et la regarde. Sans rien dire, je lui sourit
- C'est cool de te voir, miaulais-je
Vachement convainquant, bravo.

Lune de Miel

Âge : 18Messages : 822Date d'inscription : 13/06/2016Clan : Clan de la RivièrePhysique de votre personnage : Lune de Miel a un pelage orange clair tacheté d'orange foncé, elle a des pattes blanches, des yeux vert olive. Elle est grande pour son âge, mais elle le vit très bien. Nuage de Miel possède aussi de longues pattes, mais ses crocs et ses griffes sont plus petits. Elle ne porte aucune cicatrices car elle n'aime pas vraiment se battre.Caractère : Lune de Miel est très gentille mais elle s'énerve assez vite,ne parait pas toujours sympathique au premier regard mais est une très bonne amie quand on la connait mieux. Lune de Miel peut se montrer aussi très bavarde, pleine de joie, elle est aussi très généreuse avec ses amis et sa famille mais peut aussi se montrer d'une méchanceté absolument horrible avec ceux qu'elle n'apprécie pas et qui ne veulent pas apprendre à la connaitre, elle peut se montrer égoïste, hautaine et blessante, bien sur avec ceux qui ne l'apprécie pas et réciproquement. Elle est très têtue, si elle a une idée en tête on peut difficilement la lui enlever, il y a des moments ou elle peut paraitre mystérieuse.Caractéristique particulière : Fait souvent des crises de jalousie, ce qui lui provoque un grand vide et elle "tombe dans les pommes"ce qui lui arrive assez souvent…( Elle est jalouse très rapidement…) Mais reste quand même très attachante ( normalement ! )
Lune de Miel
Guerrier experimenté
Jeu 14 Fév - 11:36
(C'st mieux ? :D)

J’attendais sa réponse en l’observant intensément et ce que je vis me choqua, outre le fait qu’elle était toujours aussi belle avec son sourire, ce sont ses yeux qui me choquèrent, d’habitude d’un vert brillant et vivant, aujourd’hui je me heurtai à un vide, un néant. Qu’est-ce qui avait pu lui enlever ce brillant ? Une foule de sentiments plus complexes les uns que les autres m'envahit en la regardant et lorsque son miaulement fut totalement intégré puis digéré par mon cerveau, avec un optimise quelque peu exagéré pourtant bien présent dû à notre rencontre, ma réponse fut immédiate.

— Je suis tellement contente d’être tombée sur toi aussi ! (jeu de mots ;D) Que faisais-tu ici ? À cause de tout ce qu’il s’est passé ces derniers nous n’avons pas pu passer beaucoup de temps ensemble. D’ailleurs…

C’est alors qu’heureuse et très enthousiaste je ne lui laissai pas le temps d’en placer une emportée par le récit de mon rêve. Les mots, les phrases sortaient de ma bouche telle une cascade, tout mon être vibrait en même temps que mon récit. Soudain, je m’interrompis, stoppée net dans mon élan me rappelant avec effarement que je n’avais pas attendue sa réponse car j’avais trop vite enchainé… Je m’en voulu affreusement, ce que je pouvais être cruche parfois, qui pose une question et n’attends pas la réponse ? C’est toi espèce d’imbécile hurla ma conscience.

J’avais été si heureuse de revoir ma meilleure amie, et après le délicieux rêve dans lequel j’avais été plongée deux heures auparavant, les deux circonstances accumulée faisaient que je ressenti le besoin de le lui raconter, alors, reprenant mon souffle je miaulai :

— Désolée ! c’est parti tout seul…

Pensée Noire

Âge : 16Messages : 330Date d'inscription : 28/08/2016Clan : RivièrePhysique de votre personnage : Elle est noire au poil angora et aborde des yeux vertsCaractère : Renfermée, assosiables, quand elle aime les gens c'est jusqu'au bout.Caractéristique particulière : Bisexuelle
Pensée Noire
Guerrier habitué
Jeu 14 Fév - 13:15
Elle me fixait toujours mais ça me gênait de moins en moins. Après tout, qu'est ce qui pourrait me déranger, qu'est ce que j'ai à perdre ?

Rien

Bien joué ! Rien. Je reporte mon attention sur ses yeux. Elle commençait à me faire peur à me regarder aussi intensément. Je passais de son oeil droit à son oeil gauche.
Un frisson me parourru.
J'avais l'impression qu'elle pouvait lire mes sentiments rien qu'en me regardant ou en analysant une de mes réponses.
Soudain, elle débita une foule de mots que j'eus peine à prévoir.

"Je suis tellement contente d’être tombée sur toi aussi ! Que faisais-tu ici ? À cause de tout ce qu’il s’est passé ces derniers mois nous n’avons pas pu passer beaucoup de temps ensemble. D’ailleurs…"

Je survolait à peine ses mots mais certains m'interpellaient. Ms oreilles se dressèrent et je ne la quittais plus des yeux à partir de ce moment.

-Je vois pas de quoi tu parles, dis-je d'un ton neutre

Je fis pivoter mon bassin pour être face à elle. La politesse quand même, je connaissais un minimum. Elle rayonnait littéralement sous la lueur des étoiles. Son pelage offrait des reflets d'or et d'argent, ses yeux mettaient en valeur son visage et sa taille l'insérant parfaitement dans le tableau.

"Désolée ! c’est parti tout seul… " dit-elle comme pour se rattraper

Je hausse un sourcil, je ne pouvait pas lui en vouloir, même si je n'aimais pas grand monde, c'était trop demandé de la haïr elle.
Je lui sourit, sincèrement cette fois.
J'approche mon visage du sien pour lui lécher la joue, la remercier quoi.

Mais tu voudrais qu'elle soit ta reine ce soir

J'eus un mouvement de recul.
Non.
Je ferme les yeux, forts. Quand je les rouvres, je sais que quelque chose a changé.

- C'est pas grave, lui dis-je avec certitude

C'est pas grave.

Lune de Miel

Âge : 18Messages : 822Date d'inscription : 13/06/2016Clan : Clan de la RivièrePhysique de votre personnage : Lune de Miel a un pelage orange clair tacheté d'orange foncé, elle a des pattes blanches, des yeux vert olive. Elle est grande pour son âge, mais elle le vit très bien. Nuage de Miel possède aussi de longues pattes, mais ses crocs et ses griffes sont plus petits. Elle ne porte aucune cicatrices car elle n'aime pas vraiment se battre.Caractère : Lune de Miel est très gentille mais elle s'énerve assez vite,ne parait pas toujours sympathique au premier regard mais est une très bonne amie quand on la connait mieux. Lune de Miel peut se montrer aussi très bavarde, pleine de joie, elle est aussi très généreuse avec ses amis et sa famille mais peut aussi se montrer d'une méchanceté absolument horrible avec ceux qu'elle n'apprécie pas et qui ne veulent pas apprendre à la connaitre, elle peut se montrer égoïste, hautaine et blessante, bien sur avec ceux qui ne l'apprécie pas et réciproquement. Elle est très têtue, si elle a une idée en tête on peut difficilement la lui enlever, il y a des moments ou elle peut paraitre mystérieuse.Caractéristique particulière : Fait souvent des crises de jalousie, ce qui lui provoque un grand vide et elle "tombe dans les pommes"ce qui lui arrive assez souvent…( Elle est jalouse très rapidement…) Mais reste quand même très attachante ( normalement ! )
Lune de Miel
Guerrier experimenté
Sam 16 Fév - 15:04

Un merveilleux sourire illumina son visage, un vrai, un sincère qui m’avait tant manqué ! Quand elle s’approcha de moi pour me lécher la joue je fus tout d’abord surprise car ce n’était pas dans ses habitudes mais aussi parce que cela me fit énormément plaisir? Qu’elle puisse me témoigner autant d’amour me faisait toujours frissonner.
Et puis, sans m’en rendre compte elle s’éloigna, ce doux instant avait peu duré mais était suffisant pour me combler de joie.

« C'est pas grave » me dit-elle avec une certitude qui me fit quelque peu défaillir. Son assurance en disant cette phrase me chamboula, on aurait dit qu’il s’était passé plein d’évènements en à peine une minute.

Soudain, un vent frais vint effleurer mon pelage, mes poils se hérissèrent et mes oreilles frétillèrent d’excitation car je sentais que bientôt la saison nouvelle allait faire son apparition. Ce vent symboliser un renouveau imminent et c’est ce que je préférais à cette époque de l’année outre le froid mordant de la période glacière.

Les rochers du Soleils étaient exposés et on était extrêmement bien placé si on voulait faire une sieste ou juste profiter de l’astre du jour.

Je m’approchai de Pensée Noire et vint me frotter contre elle et lui souffla que j’avais envie de m’amuser un peu, comme au bon vieux temps où nous étions apprentie. À peine lui vais-je dis cela que je la plaqua au sol et la fit rouler sur le dos. J’espérais que l’effet de surprise serait bien fait car j’adorai faire cela.

Au dessus d’elle je me penchai et lécha sa joie et lui dis d’un ton joueur « Attrape moi si tu peux ! » sur ce, je bondis et partis en gambadant.

Pensée Noire

Âge : 16Messages : 330Date d'inscription : 28/08/2016Clan : RivièrePhysique de votre personnage : Elle est noire au poil angora et aborde des yeux vertsCaractère : Renfermée, assosiables, quand elle aime les gens c'est jusqu'au bout.Caractéristique particulière : Bisexuelle
Pensée Noire
Guerrier habitué
Dim 17 Fév - 21:50
Puis le silence.

"C'est pas grave ?" Nan on me la fait pas à moi, t'as pas trouvé mieux que ça ?

Faut bien croire.
Je m'étais éloignée d'elle aussi lentement que je m'en étais approchée et évite son regard. Le sien aussi avait changé mais je ne saurait pas dire en quoi ni quand. Pas comme pour moi.
Un vent frais passa et mon amie frissonna. Ses oreilles avaient réagi à l'instant même et elle se leva pour s's'approcher dangereusement de moi. Non, non, non, trop dangereux là. La limite Lune de Miel, la limite du contact physique je t'en prie reste où tu es...
Trop tard, elle se frottai un court instant à moi, ce qui me paru bien trop long. Franchement, déclencher cette chose là en moi c'était une très mauvaise idée pour elle tout comme pour moi.
Le sol se heurta violemment contre mon dos et je me retrouvais à terre, Lune de Miel au dessus de mon visage.

Tiens, tiens...

Non, non, non.
Y n'empêche que je ne m'y attendais pas et pour l'effet de surprise elle était forte. Depuis très jeune tout compte fait.
Elle me lécha la joue et me chuchota:

« Attrape moi si tu peux »

Je frissonne légèrement.
Elle avait déjà détalé dans les hautes herbes de la prairie. Sous les reflets argentés de la lune, on ne voyait qu'elle.
J'avais au moins un avantage ici.
Mon cerveau fit un quart de tour et je partis en trombe en me frayant un sentier dans les fougères houleuses. Gauche, droite, baisse-toi, saute.
Je la dépasse rapidement mais continue ma course pour avoir une certaine distance sur elle. Quitte à la prendre à son propre jeu, je n'allais pas me priver et loin de là.
Je me tapis dans la verdure et essaie de ressentir les vibrations de sa course solitaire. Quand celles-ci me semblèrent proches, je me ramena sur moi-meme et fila d'un coup à travers sa course pour l'entraver et la faire tomber.
Les bruits de courses cessèrent et un ultime son mat m'indiqua qu'elle avait roulé sur quelques longueurs de queues, non loin de là. Je reste tout de même sur mes gardes quand je me place au-dessus d'elle, les pattes de chaque côtés de son corps

-Oups, dis-je en feignant la bouille de malheureuse, j'étais au milieu, désolée.

Bien sûr que mes excuses n'étaient pas sincères mais fallait bien jouer le jeu sinon il n'y avait aucun plaisir à la clé.
Je m'ôte d'au-dessus d'elle avant de lui faire un clin d'oeil.
Tu veux jouer ? On va jouer

Tu vas perdre...

On ne parle pas du même jeu.
Je vais perdre

Lune de Miel

Âge : 18Messages : 822Date d'inscription : 13/06/2016Clan : Clan de la RivièrePhysique de votre personnage : Lune de Miel a un pelage orange clair tacheté d'orange foncé, elle a des pattes blanches, des yeux vert olive. Elle est grande pour son âge, mais elle le vit très bien. Nuage de Miel possède aussi de longues pattes, mais ses crocs et ses griffes sont plus petits. Elle ne porte aucune cicatrices car elle n'aime pas vraiment se battre.Caractère : Lune de Miel est très gentille mais elle s'énerve assez vite,ne parait pas toujours sympathique au premier regard mais est une très bonne amie quand on la connait mieux. Lune de Miel peut se montrer aussi très bavarde, pleine de joie, elle est aussi très généreuse avec ses amis et sa famille mais peut aussi se montrer d'une méchanceté absolument horrible avec ceux qu'elle n'apprécie pas et qui ne veulent pas apprendre à la connaitre, elle peut se montrer égoïste, hautaine et blessante, bien sur avec ceux qui ne l'apprécie pas et réciproquement. Elle est très têtue, si elle a une idée en tête on peut difficilement la lui enlever, il y a des moments ou elle peut paraitre mystérieuse.Caractéristique particulière : Fait souvent des crises de jalousie, ce qui lui provoque un grand vide et elle "tombe dans les pommes"ce qui lui arrive assez souvent…( Elle est jalouse très rapidement…) Mais reste quand même très attachante ( normalement ! )
Lune de Miel
Guerrier experimenté
Mar 19 Fév - 16:23
En foulant le sol de mes pattes je sentais l'herbe de me chatouiller et la terre s'insérer entre mes coussinets et entre mes griffes, petites sensation assez désagréable cependant je ne voulais pas m'arrêter pour si peu. J'entendais Pensée Noire derrière moi et je ne voulais pas qu'elle m'attrape tout de suite.

Mais, au bout de quelques instants je ne l'entendit plus derrière moi. Où était-elle passée ? Je continuais à courir sans prêter attention à ce qui m'entouraient, hélas ce fut ma seule erreur, ou pas. Ne regardant pas où je mettais les pattes je trébuchais sur une espèce de chose molle mais chaude.

En tombant, le choc de mon corps contre le sol émit un bruit mat, et, emportée par l'élan de ma chute je roulais au sol. Je n'avais pas encore repris mes esprit qu'une silhouette féline me surplomba. Mon cerveau n'ayant pas encore eu le temps de se remettre de la chute n'avait pas encore prit le temps d'analyser ce qui me faisait face.

Et puis, sans aucun avertissement la silhouette parla, je reconnus alors immédiatement la voix de ma meilleure amie, elle s'excusa sans s'excuser de m'avoir fait tomber et s'enleva me permettant de me dégager de son emprise.

Je sentis son air joueur et vit son clin d'oeil qui sous-entendait une bonne veille partie de jeu. Cela me plaisait énormément, je n'attendais que ça. Je fermais les yeux instant me remémorant mon dernier jeu...

- Cours ! Je vais t'attraper et tu ne m'échapperas pas cette fois, lançais-je gaiment à mon amie.

Nous jouions depuis un bon moment déjà et pourtant je n'étais pas fatiguée. Un saut par ci, un saut par là et me voilà devant elle...


Revenant à moi et au moment présent je repartis à l'attaque. Queue dressée pour garder l'équilibre je bondis sur elle sans prévenir et la mordilla gentiment.

Pensée Noire

Âge : 16Messages : 330Date d'inscription : 28/08/2016Clan : RivièrePhysique de votre personnage : Elle est noire au poil angora et aborde des yeux vertsCaractère : Renfermée, assosiables, quand elle aime les gens c'est jusqu'au bout.Caractéristique particulière : Bisexuelle
Pensée Noire
Guerrier habitué
Mar 19 Fév - 20:04
Elle mit un bon moment avant de prendre conscience de la chose.
Elle avait les yeux fixé dans un vide derrière moi. Par réflexe, je tourne la tête, voir ce qui attire son attention mais fut décontenancée par le bruissement des hautes herbes sous la bise nocturne.

Et tu t'attendais à quoi ?

Bah franchement j'en sais trop rien tu vois. Je sais plus trop grand chose de toutes façons.
L'une de Miel avait fermé les yeux et je ne la comprenait franchement plus.
Je m'assieds et la regarde, pensive.
Mes souvenirs ressurgussaient aussi. Je secoue la tête pour les chasser. Non, je ne veux pas y penser. Pas alors que je suis avec elle et que je passe enfin un bon moment, loin de tout.

La guerrière se jeta sur moi et je n'eus point le temps d'y éviter. Nous roulâmes sur une petite distance et elle me maintient au sol en me mordant sans violence.
Je déteste perdre.
De toutes les façons possibles et imaginable.
Ça me rends agressive et violente.
Je ferme les yeux et me concentre pour éviter de déraper contre elle. Gardes le contrôle.
Tu perds...
Non !
Je roule sur le dos et propulse violement mon amie en l'air grâce à mes pattes arrières. Je me relève en dérapant et court vers elle pour la maintenir au sol avec fermeté. Cette fois je reste au dessus d'elle et ne la lâche pas. Ma respiration se faisait courte et saccadée, les yeux ne savaient à quoi s'accrocher et mon esprit reprenait conscience petit à petit.
Et ce fut là que je recouvrais la raison.
C'était bizarre dans ma tête. J'avais l'impresson d'avoir bien agit en étant violente mais je ne pouvais m'empêcher de m'en vouloir à mort
Mes yeux s'embuèrent et j'ôta précipitamment ma patte de sa gorge, coupable. Ceux-ci s'accrochèrent aux siens et je m'y perdis. J'approche ma tête de la sienne et pose mon front contre le sien en fermant les yeux pour ne pas à voir son regard.

-Pardon, soufflais-je contre elle

Je ne m'excusais pas seulement pour mon agissements mais pour tout. Tout ce que j'avais pu faire ou dire et qui l'avait blessé.
Pour tout ce que je lui avait fait ressentir. Pour mon frère qui s'était conduit comme un idiot, pour ma mère qui lui avait donné du fil à retordre, pour ces blessures qu'elle avait reçu, pour ces mots jamais dits mais toujours pensés, pour ces gestes loupés et ces occasions ratées.
Pour tout.
J'en avais besoin, je le ressentais.
Mon corps se relâche et mon souffle se régularise. Pas complètement mais c'était déjà ça.

Bah putain...

Ouais, putain...

Lune de Miel

Âge : 18Messages : 822Date d'inscription : 13/06/2016Clan : Clan de la RivièrePhysique de votre personnage : Lune de Miel a un pelage orange clair tacheté d'orange foncé, elle a des pattes blanches, des yeux vert olive. Elle est grande pour son âge, mais elle le vit très bien. Nuage de Miel possède aussi de longues pattes, mais ses crocs et ses griffes sont plus petits. Elle ne porte aucune cicatrices car elle n'aime pas vraiment se battre.Caractère : Lune de Miel est très gentille mais elle s'énerve assez vite,ne parait pas toujours sympathique au premier regard mais est une très bonne amie quand on la connait mieux. Lune de Miel peut se montrer aussi très bavarde, pleine de joie, elle est aussi très généreuse avec ses amis et sa famille mais peut aussi se montrer d'une méchanceté absolument horrible avec ceux qu'elle n'apprécie pas et qui ne veulent pas apprendre à la connaitre, elle peut se montrer égoïste, hautaine et blessante, bien sur avec ceux qui ne l'apprécie pas et réciproquement. Elle est très têtue, si elle a une idée en tête on peut difficilement la lui enlever, il y a des moments ou elle peut paraitre mystérieuse.Caractéristique particulière : Fait souvent des crises de jalousie, ce qui lui provoque un grand vide et elle "tombe dans les pommes"ce qui lui arrive assez souvent…( Elle est jalouse très rapidement…) Mais reste quand même très attachante ( normalement ! )
Lune de Miel
Guerrier experimenté
Mer 20 Fév - 11:40
Nous roulions sur le sol quand soudain je fus projetée avec violence, je n'eu pas le temps de me relever que déjà mon amie était revenue et me maintenant au sol fermement. Un frisson me parcourra l'échine, que se passait-il ? Son souffle court et saccadé et ses yeux ailleurs me firent presque peur, je ne l'avait encore jamais vu dans cet état, elle avait tellement changée depuis notre dernier tête à tête. J'avais du mal à la reconnaître. Ce n'était pas totalement elle qui me faisait face, car jamais elle aurait osé me mettre une patte à la gorge comme dans un vrai combat, on aurait dit qu'elle voulait me tuer et c'est, je pense, cette pensée qui me fit vraiment peur et douter.

Je ne perdais pas espoir pourtant, c'était ma meilleure amie et même si en ce moment même, j'en étais sûre, elle n'était pas elle, je me devais de l'aider. Je cherchai son regard, j'essayais de le capter, et puis au bout de quelques secondes qui me parurent des heures nos regards s'accrochèrent. Je pus y lire énormément de sentiments ce qui me toucha profondément comme jamais je n'avais été touchée par un regard. Même celui de Tempête de Lion, mon compagnon n'avait jamais eu un regard aussi profond, aussi saisissant que celui de Pensée Noire. J'aurai pu donner des montagnes de poissons alors que nous étions en pénurie pour savoir ce qu'il se tramait dans l'esprit de mon amie.

Et puis, son pardon me tira de mes pensées et s'insinua en moi, il résonna comme jamais aucun mot ou phrase auparavant n'avait eu un tel impact. Tous mes sens étaient en alerte. Ce pardon, je le sentis, reflétais un nombre incalculable de choses, d'événements, d'erreurs, de regrets, et c'est là que je compris réellement. Le pardon que venait de m'offrir Pensée Noire était symbolique et je me devais de le respecter car j'étais quasiment certaine que c'était la première fois qu'elle demandais pardon.

Après ce miaulement son corps, son souffle se relâcha légèrement. Je ne remarquai que maintenant que tout son corps était tendu que toute son âme devait atrocement souffrir de tout ce qu'il s'était passé avant. Je me rendis vraiment compte à cet instant là que sa vie n'avait vraiment pas dû être toute heureuse et pleine de joies, avec plus de bas que de haut.

Son front contre le mien, ses yeux fermés me laissèrent l'impression d'un vide, je devais la rattraper, je devais lui dire que je ne lui en voulais pas et que jamais je ne lui en ai voulu malgré tout e qui a pu se passer c'était du passé et il fallait qu'elle arrive à être en paix vis-à-vis de nous. Je l'aimais et c'est tout ce qui comptait à cet instant. Les mots ne suffisait pas pour décrire ce que je ressentais pour elle mais je ressentais le besoin qu'elle avait envers moi et il fallait que je lui réponde.

- Pensée Noire, sache que les mots ne suffiront pas à exprimer totalement ce que je ressens pourtant ne doute jamais que je t'aime et que je tiens à toi plus que tout peu importe les faits passé, tout est dernière moi, derrière nous.

Suivant ces quelques mots je me rapprochais d'elle, son corps me parut frêle, j'observais ses nombreuses cicatrices qui zébraient sa magnifique fourrure, et, je la pressais contre moi en essayant de lui transmettre toute ma chaleur et tout mon amour par ce simple geste.

Pensée Noire

Âge : 16Messages : 330Date d'inscription : 28/08/2016Clan : RivièrePhysique de votre personnage : Elle est noire au poil angora et aborde des yeux vertsCaractère : Renfermée, assosiables, quand elle aime les gens c'est jusqu'au bout.Caractéristique particulière : Bisexuelle
Pensée Noire
Guerrier habitué
Mer 20 Fév - 13:17
Elle avait cet air perdu qui lui sillonait les yeux et le corps chaud. Un long silence avait fait peser la tension qu'il y avait entre nous mais je ne saurais pas comment expliquer, c'était plus apaisant qu'autre chose. Ce silence, il avait besoin d'être là pour me permettre de me recentrer et pour lui accorder libre court à ses pensées. Elle ne bougeait pas mais je sentais battre son coeur, percevais sa respiration et captais ses mouvements.
Il aurait fait quoi ton frère ?

Mon frère ? Mais je ne sais même pas s'il est vivant lui...
Elle portait pourtant une fine effluve de son odeur et ça me fit mal. Je ne saurait pas expliquer pourquoi mais j'avais un sentiment qui me gênait et qui devait m'être aboli.

Ce silence durait trop longtemps et je ne savais que faire de mon corps. Elle me regardait sans me regarder. Elle avait l'air de voir en moi ce que je ne pouvais même pas voir moi-même et ça me faisait sérieusement flipper.
Je me renforgnai par gêne et me recule par pudeur.
Enfin, elle s'avance. Lentement. Vers moi. Elle a toujours une lueur de détermination dans les yeux, même dans les moments ou tout est perdu. J'aime beaucoup cette vertu qu'elle possède et faut bien avouer que je l'admire sous cet angle.
Elle s'arrête à quelques longueurs de queues de moi et me regarde à nouveau mais cette fois je ressens quelque chose de différent,quelque chose qui ne me gêne pas.
Je fais un pas vers elle aussi.
Je ne bouge plus et mes yeux se perdent sur son corps
Tu fais quoi
J'ai peur.

Elle se tient face à moi et répend une aura de sagesse et de calme.
De tendresse ?
Je sais pas.
Lune de Miel s'approche toujours trop près de moi mais je me sens de moins en moins agressée.
Quand elle se frotte finalement à moi c'est tout mon corps qui s'embrase et je ne peux m'empêcher de reculer sous le coup de la surprise. Je n'ai vraiment plus l'habitude.
J'ai l'impression que les marques d'affection sont faites pour amadouer avant de mieux faire du mal et je n'en ai plus accepté ni données depuis la mort qui m'a détruite.
Je ne voulais plus m'attacher mais avec elle c'est différent.
La vie mérite vrailent d'être vécue, il faut tout tenter, qu'y a-t-il à perdre ?
Je me rapproche d'elle et lui lèche la joue avant d'enfouir ma tête vers son cou.
Adviendra ce que l'avenir me réserve.
À quoi tu joues, t'es folle...?
Je laisse couler on verra bien

Lune de Miel

Âge : 18Messages : 822Date d'inscription : 13/06/2016Clan : Clan de la RivièrePhysique de votre personnage : Lune de Miel a un pelage orange clair tacheté d'orange foncé, elle a des pattes blanches, des yeux vert olive. Elle est grande pour son âge, mais elle le vit très bien. Nuage de Miel possède aussi de longues pattes, mais ses crocs et ses griffes sont plus petits. Elle ne porte aucune cicatrices car elle n'aime pas vraiment se battre.Caractère : Lune de Miel est très gentille mais elle s'énerve assez vite,ne parait pas toujours sympathique au premier regard mais est une très bonne amie quand on la connait mieux. Lune de Miel peut se montrer aussi très bavarde, pleine de joie, elle est aussi très généreuse avec ses amis et sa famille mais peut aussi se montrer d'une méchanceté absolument horrible avec ceux qu'elle n'apprécie pas et qui ne veulent pas apprendre à la connaitre, elle peut se montrer égoïste, hautaine et blessante, bien sur avec ceux qui ne l'apprécie pas et réciproquement. Elle est très têtue, si elle a une idée en tête on peut difficilement la lui enlever, il y a des moments ou elle peut paraitre mystérieuse.Caractéristique particulière : Fait souvent des crises de jalousie, ce qui lui provoque un grand vide et elle "tombe dans les pommes"ce qui lui arrive assez souvent…( Elle est jalouse très rapidement…) Mais reste quand même très attachante ( normalement ! )
Lune de Miel
Guerrier experimenté
Lun 18 Mar - 12:05
Le temps semblait s'être arrêté, suspendu juste pour nous permettre de mieux nous retrouver. Ce moment de calme et de sérénité qui m'habitait pendant ces quelques instants en sa compagnie valait tout le gibier du monde.

Ce qu'il s'était passé précédemment fut vite mis de côté par mon esprit et fut remplacé par une nouvelle sensation lorsque je sentis sa langue râpeuse et chaude venir lécher ma joue. Sa tête enfouie dans mon cou était tout aussi agréable, oui, c'était cela, une sensation de bien être immense me parcourait l'échine de la tête jusqu'au bout de ma queue et de mes pattes.

Le temps s'était adouci et j'entendais les oiseaux piailler dans les arbres, certains voletaient par-ci par-là, d'autres picoraient quelques grains, la nouvelle saison arrivait et j'adorais voir les bourgeons éclore, les arbres renaître, la vie revenait petit à petit et c'était un merveilleux spectacle que je voulais partager avec Pensée Noire. Je lui dis alors d'ouvrir ses yeux et d'observer la nature s'éveiller devant nous.

Soudain, un étrange bruit attira mon attention, étrange... Je tournais la tête en direction de ma meilleure amie pour voir si elle aussi le bruit lui était parvenu. Je lui fis un signe de tête pour me rejoindre et curieuse, je m'aventurais derrière les buissons. Ce que je vis me surpris tout d'abord, mais après quelques instants de réflexion l'identité de cette chose me revint. En tout cas, il s'agissait d'un bébé écureuil qui, je pensais avait dû tomber de son nid et ne savait pas comment remonter.

Pensée Noire

Âge : 16Messages : 330Date d'inscription : 28/08/2016Clan : RivièrePhysique de votre personnage : Elle est noire au poil angora et aborde des yeux vertsCaractère : Renfermée, assosiables, quand elle aime les gens c'est jusqu'au bout.Caractéristique particulière : Bisexuelle
Pensée Noire
Guerrier habitué
Lun 22 Juil - 16:51
Les herbes ondulaient au gré du vent et le soleil commençait à réchauffer mon coeur abîmé. Son pelage était vraiment douxmais quelque chose me déranger dans sa manière de se tenir. Ses os étaient raides et son poil se faisait dru par quelques endroits.
Elle me dit d'ouvrir les yeux. Je le fis parce que ne trouvais pas de moyen de la contredire.
Tu devrais la tuer

Je pense aussi mais le moment est mal choisi là.
Mes oreilles retrouvèrent la fraîcheur du vent après la chaleur de l'âme et m'arrache un soupir de soulagement.
Ouais, c'est pas exceptionnel mais la voir s'extasier devant la nature me donnait des pulsions meurtrières. Peut-être que j'avais finalement des points commun avec mon satané frère. Peut-être que lsatané de sang était la chose qui nous avait permi de nous entretenir en vie, mutuellement.
Peut-être que nous étions bel et bien les fils de notre mère.
Notre mère qui n'avait pas hésité à tuer l'une des notre, sous compromis avec un guerrière du clan du Vent. Notre mère qui avait malheureusement dirigé le clan jusuqu'à ce qu'on la tue, mon frère, ma soeur et moi.
Tues-la
Maintenant ? Non elle pourrait crier et se faire venir en aide. Non, après.

Elle s'avança jusuqu'au pied d'un immense chêne blanc et baissa la tête. Un petit écureuil se tenait immobile au sol, sans doute tombé du nid.
-Vu la hauteur, je pense qu'il est mort.
Quelle sadique mon dieu. Parfois je me faisais peur.
Je collai mon corps au sien pour m'imprégner de sa chaleur et laisser mon odeur sur son pelage. On se fait pas les choses à moitié dans ma famille voyez-vous.
Tu penses qu'avec la hauteur tu pourrais faire passer ça pour un scuicide ?

Ça se tente.
- On monte ?

Contenu sponsorisé


Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: